samedi 12 juin 2021
Accueil | Société | ISSA KAOU DJIM S’AFFICHE PUBLIQUEMENT AVEC LA FILLE DE L’IMAM DICKO : crime de lèse-majesté ou vengeance ?

ISSA KAOU DJIM S’AFFICHE PUBLIQUEMENT AVEC LA FILLE DE L’IMAM DICKO : crime de lèse-majesté ou vengeance ?

Décidément, rien ne va plus entre l’imam Mahmoud  Dicko et son gendre et désormais ex Coordinateur de la CMAS, Issa Kaou Djim. Ce dernier après avoir été désavoué par la base du Mouvement et débarqué de sa tête, n’a trouvé d’autres moyens pour se venger du parrain de la CMAS l’imam Mahmoud Dicko que de s’afficher publiquement avec sa fille dans un élan poético-amoureux. Cet acte à la limite obscène, prouve à suffisance que le torchon brûle entre l’imam Dicko et Issa Kaou Djim. Quelle sera la réponse du parrain de la CMAS après cette offense à son autorité morale ? Issa Kaou va-t-il être congédié à  jamais par l’imam ? Quid de sa fille ?

On savait qu’il n’y avait pas d’enquête de moralité pour choisir les membres du CNT. L’on savait également que la plupart d’entre eux sont des gens choisis sur la base du copinage ou ramassés dans la rue, mais personne ne pouvait imaginer que certains de ses membres allaient être d’une certaine bassesse et indignité. La vidéo devenue désormais virale sur les réseaux sociaux,  dans laquelle Issa Kaou Djim embrasse publiquement la fille adoptive de Dicko qui se trouve être son épouse, est la preuve que le pays est géré par des gens peu crédibles, voire farfelus. Par cet acte au relent de vengeance vis-à-vis de l’imam, Issa Kaou Djim semble enclencher une lutte sans merci contre son bienfaiteur Dicko. Pourrait-on affirmer sans risque de se tromper que les jours de Kaou Djim sont comptés au sein du CNT ? A défaut d’être débarqué du parlement de la transition, il risque d’être désavoué par ses collègues et par la junte militaire qui le respectaient par ce qu’il était sous la couverture de Dicko. En tout cas, Kaou Djim s’est lourdement trompé de combat en ouvrant un front contre Dicko et nous sommes convaincus que la réponse de l’imam sera à la hauteur de la forfaiture de Kaou Djim.

L’acte obscène et immoral posé par Kaou Djim n’a d’autre interprétation qu’une volonté manifeste de nuire à l’imam. Mme Djim, qui a également prêté le flanc à  ce jeu, a elle aussi humilié son père sans le savoir. L’un comme l’autre ont sérieusement écorné l’image du respecté Imam. Il revient désormais à la junte, par l’intermédiaire du Président du CNT, de sévir contre Issa Kaou Djim en le débarquant de l’institution parlementaire ou bien à  défaut ne plus permettre à Djim de parler au nom du CNT, encore moins d’aller le représenter dans des foras ou rencontres. Il y va de la crédibilité de l’institution parlementaire.

En définitive, jamais le Mali n’était tombé aussi bas. L’acte que Kaou Djim et d’autres posent en longueur de journée  par des gens censés parler au nom du Mali, prouvent à  suffisance que le pays de Soundiata, Babemba, Modibo Keita est tout simplement devenu une République bananière. Que pourrait-on attendre d’un tel régime ?

Youssouf Sissoko

Malick Diancoumba

Voir aussi

LITIGE FONCIER DANS LA ZONE DE RECASEMENT DE SOTUBA: Niamakolo Coulibaly réclame une parcelle de droit coutumier qui a été établie par l’Etat en titre foncier depuis 1915

Dans la zone de recasement de Sotuba, Mme Niamakolo Coulibaly réclame une parcelle de son …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils