mardi 28 septembre 2021
Accueil | Société | Insécurité et ses causes: Des éléments de différents corps de sécurité seraient impliqués !

Insécurité et ses causes: Des éléments de différents corps de sécurité seraient impliqués !

Malgré des dispositifs pris par le gouvernement face à l’insécurité dans notre pays, des braquages continuent à flot à l’endroit des paisibles citoyens. Aussi, pour ces braquages, des sources affirment l’implication des éléments de différents corps de sécurité après des arrestations. Quand est-ce, la fin de ce calvaire ?

Cette situation nous interpelle tous.Il est temps que chacun prenne ses responsabilités pour la stabilité de notre pays. Comment de vrais Maliens peuvent-ils braquer leurs frères et soeurs tout en les rendant la vie difficile ? Par manque d’emploi ?  En tout cas, la population malienne, sur l’ensemble de territoire, déplore cet état de fait ou personne n’a confiance à l’autre. L’insécurité est au quotidien à la porte des paisibles citoyens, de jour comme de nuit. Il n’y a pas une journée sans avoir écho d’un braquage dans une localité de notre pays, depuis IBK, en passant par Bah N’Daw jusqu’à Assimi. Le pire, c’est d’apprendre que nos hommes de tenue sont aussi impliqués. Eux qui sont là pour notre sécurité. Tout récemment  à Sebenikoro, des bandits braqueurs ont été arrêtés par la population dont un élément de sapeur-pompier impliqué dans l’affaire selon des témoins. Également, à la veille de la fête de Tabaski lorsque certaines personnes se rendent dans leurs villages respectifs pour l’évènement, dans nos zones originaires, des cas ont été enregistrés. Des éléments de la gendarmerie seraient, eux aussi, en mission avec des bandits braqueurs sur la route, selon des passagers. Encore, à Gao, des braqueurs parmi lesquels un policier, arrêté. Ils avaient en leur possession une importante quantité de munitions selon les informations publiées par BBC/Tombouctou. À cela s’ajoutent des tirs à main armée sur le citoyen. De la sorte, pouvons-nous parler de la fin de l’insécurité ou avoir confiance à nos porteurs d’uniformes et la population ?

À quand la fin de ce calvaire?

 

Lassana Sow LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Affaire de l’achat de l’avion présidentiel: Mahamadou Camara placé sous mandat de dépôt depuis hier      

  Mahamadou Camara, ancien ministre de la Communication et de l’Économie numérique  et ancien directeur de cabinet …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils