dimanche 25 octobre 2020
Accueil | Oeil du combattant | IBK à la Mecque

IBK à la Mecque

Le Président de la République s’est envolé depuis avant-hier, lundi, pour l’Arabie Saoudite. Et, ce, pour six longs jours. Il est accompagné de son épouse et de certains Ministres. Féru d’histoires, il n’a pas manqué, à sa descente d’avion, d’évoquer le pèlerinage de Kankou Moussa à la Mecque pour traduire la nature et la durée des relations qui unissent nos deux pays. Avant ce voyage, il s’était empressé de rebaptiser la Grande Mosquée de Bamako, Roi Fayçal. Un timing qui met en doute la volonté désintéressée du Chef de l’Etat. Même les mosquées ne sont plus épargnées. Ici notre grande mosquée est mise à contribution pour essayer de tirer le maximum de profits lors de ce séjour. L’intemporel mêlé au temporel pour des histoires de sous. Allahou Akbar ! Sub hana lay ! Woriko !

Il se dit qu’à Ryad le Chef de l’Etat et le Roi vont causer sur le terrorisme et voir comment mener des actions conjointes. En la matière, nous craignons que nos deux Etats soient sur la même longueur d’ondes. D’ailleurs, nous ne sommes pas à la même enseigne. Alors de quoi allons-nous vraiment débattre à Ryad ?

La crainte aujourd’hui c’est qu’après avoir remis quelques pétrodollars à Délégation par le biais d’accords signés çà et là, que Ryad ne relance sa commande de chair à canon. On se souvient que le Mali était, il y a peu, l’un des Etats prêts à fournir à l’Arabie Saoudite des soldats dans le cadre de la lutte contre le terrorisme en Afghanistan et ailleurs. Ces chairs à canon (pardon soldats) que le Mali et d’autres pays allaient mettre à la disposition de l’Arabie devaient compenser au sol la présence des soldats d’Arabie qui, eux, resteraient au pays ou, au pire, dans les avions de guerre.

Si le Mali était prêt pour des pétrodollars à faire cela, au plus fort de la crise, ce n’est  pas aujourd’hui où le régime dit à qui veut l’entendre que la situation s’est nettement améliorée qu’il va cracher sur l’argent,  connaissant l’amour viscéral entre ce régime et l’argent.Il ne nous reste plus qu’à croiser les doigts et espérer que notre Président qui adore les «Hasbounalah» et l’Histoire, ressasse tout le long de son séjour les guerres épiques menées par le Prophète Mahomet (PSL) et ses khalifes. Qu’il profite de ce séjour pour visiter les monts Sofha et Marwa, qu’il aille se recueillir sur la tombe du Prophète Mahomet (PSL) et qu’il contemple la beauté architecturale de la Grande mosquée de la Mecque, la Kaaba, tout en espérant que celle-ci porte, en retour, le nom de Kankou Moussa.

Le Fouineur

Rédaction

Voir aussi

L’ŒIL DU MATIN : Haro sur la solidarité vindicative et condescendante de la Cédéao

La Cédéao, ou plus précisément certains présidents des Etats membres de cette structure, ont le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils