mercredi 3 mars 2021
Accueil | Société | Humanitaire dans le Nord du Mali : MSF reprend ses activités dans la Région de Kidal

Humanitaire dans le Nord du Mali : MSF reprend ses activités dans la Région de Kidal

Suspendues le 29 juin 2017 à la suite de trois vols de matériels et d’une tentative de cambriolage d’un entrepôt, l’agence humanitaire Médecins Sans Frontière (MSF) a repris ses opérations dans la Région de Kidal. Cet arrangement est rendu possible suite à un engagement renouvelé des acteurs locaux à assurer la sécurité du personnel humanitaire.

L’information est rendue publique à travers un communiqué de ladite agence humanitaire intervenant depuis 1992 dans notre pays.  Selon ledit communiqué, l’agence MSF reprendra son soutien en personnels et en médicaments à cinq centres de santé dans et autour de la ville de Kidal ainsi que son système de référence des cas graves nécessitant davantage de soins. «Il est essentiel que la population de Kidal, qui souffre de l’impact du conflit, qui est affectée par les déplacements, les inondations et les maladies comme la malaria, ait accès à des soins de santé de base», explique Mari Carmen Viñoles, Responsable des programmes MSF pour la Région du Sahel. Et elle ajoute : «Nous espérons que les autorités locales auront comme priorité le maintien d’un environnement de travail sécurisé pour les humanitaires pour que nous puissions continuer à fournir ces soins médicaux vitaux pour la population».

La situation dans la Région de Kidal reste compliquée pour les organisations humanitaires. Plusieurs ONG ont subi des pillages ces derniers mois. De tels incidents réduisent forcement les capacités des acteurs humanitaires à fournir assistance aux populations locales qui en ont un grand besoin.

Faut-il rappeler que l’agence MSF est présente dans la Région de Kidal depuis 2015 pour assurer l’accès à des soins de santé de base dans plusieurs aires de santé. En 2016, l’organisation a réalisé 19052 consultations curatives, 3370 consultations prénatales, 149 accouchements assistés puis a vacciné 13882 enfants âgés de 6 mois à 15 ans contre la rougeole. 16633 enfants de 3 à 59 mois ont également reçu des traitements préventifs du paludisme en 2016.

En outre, il faut noter qu’aujourd’hui les équipes MSF interviennent dans les cercles d’Ansongo (Région de Gao), de Koutiala (Région de Sikasso), de Ténenkou et Douentza (Région de Mopti) et dans la Région de Kidal. En y renforçant l’offre de soins maternels et pédiatriques.

Par ailleurs, l’agence MSF vient de mettre fin à sa présence dans l’Hôpital régional de Tombouctou où elle intervenait depuis 2012.

Oumar Diakité : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

NIONO : Accord de cessation des hostilités entre dozos et peuls

  Le ville de Niono a abrité dimanche dernier (21 février 2021) la cérémonie de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils