mardi 26 octobre 2021
Accueil | Société | Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur : Entre ATT et IBK, la démagogie de Habib Sylla dévoilée au grand jour

Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur : Entre ATT et IBK, la démagogie de Habib Sylla dévoilée au grand jour

L’appel de Habib Sylla pour la candidature d’IBK à sa propre succession bourdonne encore dans les oreilles des Maliens. Les propos ont été tenus lors de la récente cérémonie d’inauguration de la maison dédiée aux Maliens de l’Extérieur. En plus d’avoir choqué plus d’un, le discours laisse croire à une certaine amnésie ou, tout au moins, présente un fort relent de démagogie.

Le vendredi 17 septembre 2010, le même Habib Sylla avait initié une cérémonie de décoration du Président de la République d’alors Amadou Toumani Touré et son épouse Mme Touré Lobo Traoré. Dans son discours, il expliquait que le Président ATT avait eu le mérite d’avoir su insuffler un nouveau dynamisme  à la diaspora et rehausser les rapports entre l’État et celle-ci. Le Président du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur avait dit toute sa gratitude à l’endroit d’Amadou Toumani Touré.  Dans sa foulée dithyrambique, il avait même ajouté qu’ATT était celui qui avait spécialement créé un Ministère dédié aux Maliens de l’Extérieur. Ce qui est inexact puisque c’est un Ministère qui a vu le jour dans le Gouvernement  de Younoussy Touré à la demande des Maliens de l’Extérieur lors de la conférence nationale. Mamadou Diarra, ancien Malien de la Suisse, cofondateur  du HCME et son premier Secrétaire Général fut  également le premier à diriger le département.

Lors de la décoration, Habib Sylla avait eu ces propos : « ATT est un visionnaire qui a cru en la diaspora malienne en donnant au HCME une reconnaissance d’utilité publique qui servira d’école à d’autres pays ».

En octobre 2010, un journal de la place titrait : «Décoration du Président de la République et son épouse par le HCME : Y a-t-il anguille sous roche ? ». Lors de ladite rencontre, Habib Sylla avait fait dire par Amadou Ba, un membre du HCME, que les Maliens de l’Extérieur voulaient un troisième mandat pour l’ex-Président ATT.

Mais ce 19 mars 2018, l’Homme revient avec un autre discours aux allures de théâtre et qui appelle le Président IBK à vite déclarer sa candidature. «Chaque Malienne et chaque Malien, ici présent, est prêt à être le Directeur de campagnes de 2018 […] Permettez-nous de vous accompagner », avait-il lancé.

Selon des informations qui nous parviennent des pays d’accueil, les Maliens de l’Extérieur sont indignés et la plupart d’entre eux disent ne plus se reconnaitre en ce Président qui semble guidé par la direction du vent.

Beaucoup de compatriotes sont surpris de voir le patron du Haut Conseil engagé à faire basculer toute la diaspora dans un camp politique. Et comme pour dire, qu’ATT et ses prédécesseurs n’ont absolument rien réalisé, il ajoutera ceci à l’endroit du Président Ibrahim Boubacar Kéïta: «Grâce à vous, Monsieur le Président, depuis votre accession à la magistrature suprême, les Maliens de l’Extérieur ont pu rattraper les 27 dernières années perdues ». Le débat fait actuellement rage à l’intérieur même de la structure et beaucoup s’interrogent sur ce qui reste de substance au Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur.

Oumar Diakité : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Prise de court par le temps dans la construction du viaduc de Yirimadio: L’entreprise Razel encore à la recherche d’un bouc émissaire    

  Malgré les mises en garde du ministredes Transports et des Infrastructures, Mme Dembélé Madina Sissoko, …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils