samedi 25 juin 2022
Accueil | Société | Grandes vacances 2017 : Début de celles des Députés

Grandes vacances 2017 : Début de celles des Députés

Les vacances des Députés ont commencé dès après le vote des propositions de lois portant ‘‘Loi de Programmation relative à la Sécurité intérieure pour les années 2017 à 2021’’ et ‘‘Création du Projet régional d’appui au Pastoralisme au Sahel/Mali’’. Le retour est prévu pour le premier lundi du mois d’octobre au cas où ils ne sont pas convoqués en session extraordinaire.

La session ouverte le premier lundi du mois d’avril dite session d’avril et qui ne peut excéder qu’après 90 jours, conformément à l’article 66 de la Constitution du 25 février 1992, vient de boucler ses travaux.
Cette session est marquée, outre le vote des lois, par le taux élevé d’absentéisme chez certains Députés aux travaux de commissions et aux sessions plénières. La session d’avril qui est ouverte le 3 avril 2017 a pris fin le vendredi 30 juin 2017.
Sur 80 propositions de lois inscrites à leur ordre du jour dont une soixante signalées prioritaires par le Gouvernement, les Représentants du Peuple ont donné leur quitus pour l’adoption d’une cinquantaine.
Parmi les lois votées, il y a celle portant Règlement des Budgets d’Etat 2012-2013 ; la loi portant Création du fonds national pour le développement de la statistique et celle déterminant le Cadre général du régime des exonérations fiscales et douanières.
Ces lois contribueront, désormais, à la régularité budgétaire, à la transparence dans la gestion des finances publiques  et à la réduction des pertes de recettes pour  les caisses de l’Etat. La ratification du Statut Général des militaires qui vient renforcer le dispositif législatif et social de prise en charge des militaires ainsi que leurs familles.
Ces assises d’avril ont eu le privilège de recevoir la déclaration de Politique Générale du Premier Ministre Abdoulaye Idrissa Maïga, le lundi 12 juin 2017, nommé le 8 avril 2017, et le vote de la loi portant Révision de la Constitution,  le jeudi 1er juin 2017.
Cette session clôt ses portes sur une situation déplorée par le Président, il s’agit de l’absentéisme devenu trop fréquent chez certains Députés lors des sessions affectant le niveau des débats. Le Président exhorte ses homologues à plus d’assiduité pour les activités parlementaires raison de la présence de chacun d’eux à l’Hémicycle.
Les Députés doivent profiter de ces vacances pour faire la restitution dans leurs circonscriptions électorales afin d’informer les populations sur le travail  Gouvernemental ; car, ils ont pour mission aussi le contrôle de l’action du Pouvoir Exécutif.
Cet exercice est aujourd’hui nécessaire parce que le Gouvernement est, à bien d’égards, en déphasage avec le Peuple.
Mahamadou YATTARA : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU GPAC: Les responsables s’engagent pour la mise en œuvre des recommandations

    Le Groupement professionnel des agences de communication du Mali (GPAC) a tenu, hier …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils