mercredi 8 décembre 2021
Accueil | Société | Grand meeting de Yélimané Dagakane : Des projets ambitieux en perspective

Grand meeting de Yélimané Dagakane : Des projets ambitieux en perspective

A la faveur d’un grand meeting qu’il a organisé le dimanche dernier au pavillon des sports du Stade Modibo Kéita, l’Association Yélimané Dagakane a détaillé à l’opinion nationale et internationale ses projets déjà réalisés, en cours de réalisation et ceux à moyen et long terme. Au regard des œuvres réalisées et la volonté affichée à l’unanimité, force est d’admettre que le but principal de ladite association est de travailler activement au développement socio-économique du cercle de Yélimané.

 

En effet, selon son Président Daman Konté, l’Association Yélimané Dagakane est apolitique et regroupant tous les Ressortissants du cercle de Yélimané partout dans le monde. D’après lui, l’idée de création de cette association est née du constat de la gravité des victimes de l’immigration clandestine, précisément le lot de jeunes actifs du cercle.

«Suite à ce constat, les initiateurs ont décidé de mettre en œuvre des actions de développement en vue de créer dans leurs localités des conditions d’épanouissement des jeunes. Ce qui devrait se traduire par des initiatives de projets structurés et à fort potentiel d’emplois en faveur des jeunes et des femmes du cercle de Yélimané », a détaillé Daman Konté.

Pour ce faire, Yélimané Dagakane se fixe comme principaux objectifs, la promotion d’un véritable climat de développement socio-économique du cercle; la participation des Ressortissants du cercle à la Politique gouvernementale définie par l’Etat et les collectivités pour le Développement intégral du cercle ; la promotion des actions socio-économiques et culturelles en faveur du cercle ; la promotion d’un esprit de rapprochement, de solidarité et d’entraide entre ses membres ; la promotion des projets concrets dans les domaines de l’éducation, de l’accès de tous l’eau potable, de l’assainissement et de la santé des populations ; la mise à contribution des compétences transférées par l’Etat  et la promotion de toute activité qui concourt au développement du cercle.

Etant donné que toute Politique de développement requiert un sens élevé de la Responsabilité, du Patriotisme, de la paix, de la cohésion sociale, de l’entente, de l’amitié et de la fraternité, l’association, précise le Président Daman Konté, compte enterrer définitivement la hache de guerre concernant tous les conflits sociaux sévissant tant ouvertement qu’implicitement entre les fils et filles du cercle de Yelemané. Car, selon Daman Konté, ces conflits sont «des véritables goulots d’étranglements pour les efforts liés au développement du cercle».

Des projets ambitieux !

Après l’échec des projets financés à travers des cotisations de la diaspora et gérés par des Elus du cercle, l’association Dagakane a pris son destin en main. De ce fait, Dagakane a planifié et est en train d’exécuter plusieurs projets en matière de Développement durable du cercle. Ce sont, entre autres, l’électrification de la maison d’arrêts et correctionnelle de Yélimané par source d’électrification solaire  et la dotation des élèves du cercle de 9000 cahiers à l’effigie Dagakane. Aussi, le Centre de santé du cercle a été doté de panneaux solaires, de convertisseurs, de batteries et d’appareils éoliens pour l’électrification courante de ce centre pour sauver des vies humaines.

A propos des projets en cours de réalisation, il faut citer, par exemple, la construction de la maison de Dagakane qui abritera une grande salle de conférences, un centre de formation et des logements ; un projet d’agriculture de grande envergure dont les équipements composés d’une machine pour les forages (jusqu’à 200 m de profondeur) et 4 tracteurs agricoles polyvalents.

A long terme, l’association projette la création de 50.000 emplois dans le cercle de Yélimané dans les sept ans à venir. Car, selon les Responsables de cette association, on ne peut pas lutter contre l’immigration sans crée des emplois dans les villages d’origine des migrants. Dans ce cadre, d’importants lots d’équipements, sont attendus au Port de Dakar le 8 novembre prochain. Pour ce faire, l’association s’est dit savoir compter sur le gouvernement pour faciliter le transit de ces équipements de Dakar à Yélimané, et aussi pour son appui en termes de conseils.

A moyen terme, Dagakane compte réaliser des retenues d’eau pour faciliter le maraichage et la riziculture, construire très prochainement une usine de transformation ou d’assemblage de matériels et équipements agricoles dans le cercle de Yélimané.

Oumar Diakité

COULIBALY

Voir aussi

Flambée des prix des denrées alimentaires: Une réalité qui fait la chronique malgré les efforts de l’État   

    D’IBK à Bah N’Daw et jusqu’à Assimi Goïta, les consommateurs souffrent toujours de …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils