dimanche 3 juillet 2022
Accueil | Société | Grâce à l’intervention des familles fondatrices de Bamako dans l’affaire de l’HUICOMA : La marche des femmes nues sur Koulouba reportée à nouveau

Grâce à l’intervention des familles fondatrices de Bamako dans l’affaire de l’HUICOMA : La marche des femmes nues sur Koulouba reportée à nouveau

La rencontre qui était prévue entre la délégation du mouvement de lutte pour la restauration de HUICOMA de Koulikoro et les familles fondatrices de Bamako, le 10 octobre dernier, à Bamako, a été fructueuse. Car, la décision des femmes de marcher nues sur le Palais de Koulouba a pu être reportée in extremis. Incontestablement, les familles fondatrices de Bamako sont parvenues à éviter le danger qui planait sur le régime d’IBK dans ces jours-ci.

En effet, grâce à leur médiation, le Gouvernement et le Mouvement de Lutte pour la Restauration de l’ HUICOMA de Koulikoro ont pu trouver à nouveau un terrain d’entente. Toutefois, la flamme de leur combat ne s’est pas éteinte.

Ainsi, l’Etat a rassuré les médiateurs sa ferme volonté d’honorer ses engagements. A savoir, pour une première étape, de payer le plan social des travailleurs de l’usine puis, en second lieu,   de restaurer l’unité industrielle. La partie gouvernementale s’était montrée prête à jurer avec la main sur le Coran que le Président de la République, va honorer d’un moment à l’autre tous les engagements du Gouvernement autour de ce dossier de l’HUICOMA qui a fait couler trop d’encre et de salive pratiquement de 2005 à nos jours.

Bref, c’est à ce prix que les de Koulikoro ont accepté de surseoir à leur marche sur Koulouba d’hier mercredi 11 octobre. Cela, au jour J moins quelques heures seulement.

A leur tour, les sages des familles fondatrices de Bamako ont promis de s’impliquer davantage auprès du Président de la République en personne afin que le payement du plan social puisse s’effectuer.

Aussi, dans la nuit du mardi à mercredi, trois Ministre du Gouvernement (les Ministres de la Solidarité et de l’Action Humanitaire, Hamadoun Konaté et de ses homologues du Développement Industriel, Mohamed Ali Ag Ibrahim et du Travail et de la Fonction publique, Mme Diarra Raky Talla) représentaient le Gouvernement dans ces nouvelles négociations sous l’égide des Sages des familles fondatrices de Bamako.

Pour l’instant, le mouvement a pris acte de ces nouvelles promesses du Gouvernement avec l’implication des familles fondatrices.

Affaire à suivre !

Mohamed BELLEM : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

SÉCURITÉ ROUTIÈRE: Le port du casque obligatoire à partir du 15 août 

  Pour la sécurité des usagers de la route, le port du casque entrera en …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils