vendredi 27 mai 2022
Accueil | Santé | Goyave et diabète: Baisser le taux de sucre en mangeant des goyaves

Goyave et diabète: Baisser le taux de sucre en mangeant des goyaves

 

Après avoir connu l’importance de ce merveilleux fruit, mais saviez-vous que la goyave est considérée comme le super fruit allié des diabétiques ? Vous apprendrez comment la pulpe de ce fruit et les feuilles de goyavier peuvent être utilisées avec succès pour contrôler naturellement un diabète de type II.

La saison d’hiver est une période des fruits. Donc à vos marques pour bien profiter de vos merveilleux fruits dont certains parmi eux vous soignent naturellement.

Quel rôle joue la goyave dans la vie des diabétiques ? 

Selon le nutritionniste Oumar Keïta, la goyave permet de lutter efficacement contre le déséquilibre en sucre causé par le diabète. En plus, la consommation de la pulpe de goyave est ainsi recommandée par la plupart des médecins pour son action sur la régulation de l’insuline. Les feuilles du goyavier selon les chercheurs sont particulièrement propices à la réduction de l’hyperglycémie chez les personnes souffrant d’un diabète de type II, et le taux de glucose postprandial après un repas est alors abaissé de près de 1mg/dl soit 4mmol/l de sang.

Tandis que certains fruits contiennent plus de sucres que d’autres. Cela signifie-t-il qu’il faut établir deux catégories de fruits avec ceux trop sucrés qu’il faut éviter de consommer et d’autre part des fruits autorisés pour les diabétiques ?

Généralement on classe les glucides selon leur nature. Les sucres simples tels que le saccharose, lactose du lait, le fructose des fruits, le glucose, et les sucres complexes d’amidon, la pectine, mucilage et la cellulose.

En plus, certains disent que les sucres simples sont dangereux pour les diabétiques, car il passe rapidement dans le sang. Cela signifie-t-il qu’un diabétique devrait éviter de manger des fruits aux sucres simples et privilégier les sucres complexes tels que le riz et les pâtes ?

Voyons les deux exemples

Cependant, le riz est une source de sucres complexes, ce qui ne l’empêche pourtant pas de faire monter rapidement la glycémie, on le classe d’ailleurs parmi les sucres rapides. Et par contre, un fruit composé de sucres simples (fructose) peut être consommé au cours d’un repas mixte combiné avec des fibres, ce qui aura pour conséquence de réduire considérablement son impact sur la montée du taux de sucre dans le sang.

Entre le riz et le fruit, lequel montera vite le taux de sucre ?

En fait, le contexte indique clairement que le riz est l’aliment qui fera monter le plus rapidement possible la glycémie et non pas le fruit. Cependant, les scientifiques ont montré que la quantité totale des glucides autrefois, appelés hydrates de carbone qu’on consomme, affecte davantage le taux de sucre dans le sang que la nature du glucide, qu’il le soit complexe ou simple. Et ce qui exerce une influence sur la glycémie est surtout lié à la quantité ou à la portion des glucides ingérés. En effet, la portion idéale de fruit qui convient aux personnes diabétiques doit contenir un maximum de 15 g de glucides. Sachez que vous pouviez manger tous les fruits que vous souhaitez dans la mesure où vous respectez les conseils à ne pas dépasser 15 g d’hydrates de carbone par ration de fruit. Selon les études. Autre conseil à prendre en compte ; évitez de consommer plus de deux portions de fruit par jour et avantagez les milieux de repas, a ajouté notre nutritionniste. Autre chose à savoir, c’est de faire du thé avec les feuilles de goyavier qui est bien connu dans la médecine naturelle comme un remède pour les diabétiques. Explique le nutritionniste. Et depuis des années, le thé des feuilles de goyavier a été utilisé en médecine naturelle en Asie surtout dans le but de baisser le taux de sucre chez les diabétiques. En plus, des chercheurs japonais ont procédé à une étude clinique sur le traitement du diabète et ont confirmé l’efficacité des feuilles de goyave pour faire baisser l’hyperglycémie chez les patients diabétiques. Les scientifiques japonais ont aussi observé l’effet thérapeutique à long terme des feuilles de goyavier sur des patients diabétiques. Et l’étude a révélé une légère diminution de la glycémie à jeun, d’environ 12 mg/ dl (0,7mmol/l), mais surtout une diminution extraordinaire des taux d’insuline. En fin, consommer de la goyave, possède ainsi de nombreux avantages sur la santé, particulièrement chez les personnes souffrant d’un diabète de type II, conclura-t-il.

Zénébou Maïga LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

LUTTE CONTRE LE PALUDISME AU MALI: L’innovation comme la dynamique de riposte   

  La ministre de la Santé et du Développement social, Mme Diéminatou Sangaré, a donné …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils