vendredi 16 avril 2021
Accueil | Nos régions | Centre du Mali: Une véritable catastrophe alimentaire à Mondoro fait plus de 100 morts

Centre du Mali: Une véritable catastrophe alimentaire à Mondoro fait plus de 100 morts

 

 

La malnutrition fait plus de cents morts dans 5 villages de la commune de Mondoro, cercle de Douentza, région de Mopti. L’information est confirmée par les autorités communales jointes par nos confrères de studio Tamani. Cet état de fait s’expliquerait par la difficulté dans l’acheminement des médicaments à cause de l’insécurité dans les zones concernées.

Les localités sont les villages de Banaye, Yangassadiou, Douna, Teguila et Ouralatème dans la commune de Mondoro, cercle de Douentza. Selon des sources locales, cette situation sévit dans la localité depuis plus d’un an. Au début, les habitants pensaient que c’était une épidémie jusqu’à ce que des médecins sur place les confirment que c’est de la malnutrition. Bilan, plus de cent morts selon le secrétaire général de la mairie de la commune de Mondoro joint par  nos confrères de la radio intercommunautaire du Studio Tamani. « Une véritable catastrophe » qualifie le secrétaire général, dénonçant que jusqu’à présent aucune disposition concrète n’est prise. Selon lui, ce sont des comprimés qui sont distribués aux populations.

Les autorités sanitaires quant à eux déplorent la situation sécuritaire dans la zone. Ils estiment que c’est de cette insécurité que résulte la famine qui menace les populations. Selon elles, des dizaines de tonnes de médicaments sont à leur disposition, mais qui peinent à être acheminé dans les zones affectées par la malnutrition. À cela s’ajoute l’accès difficile aux terres cultivables par la population.

Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA),  l’insécurité alimentaire a particulièrement touché cette année la région de Mopti, qui demeure l’une des plus touchées par les conflits intercommunautaires et les attaques terroristes. Dans le dernier bulletin trimestriel de l’organisation, il ressort de cela que l’insécurité alimentaire qui était de 30% dans la région en 2017 est passée à 45,9% en fin 2018. Des statiques décriées par les habitants de la région qui demandent aux autorités des solutions urgentes.

A. Haidara LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Région de Mopti: Les terroristes imposent la charia  

La région de Mopti, épicentre des attaques terroristes et violations de tous genres, est ni …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils