dimanche 13 juin 2021
Accueil | Société | Gouvernorat du district : Amy Kane a prêté serment

Gouvernorat du district : Amy Kane a prêté serment

Le District de Bamako à un nouveau Gouverneur. Hady Traoré a été remplacé par Mme Sacko Aminata Kane plus connue par les Bamakois sous le nom d’«Amy Kane». La prestation de serment a eu lieu le mercredi 29 juin 2016 au Tribunal de la Commune IV, en présence d’une foule nombreuse de parents, amis et collègues.

Le 8 juin 2016, le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, plaçait sa confiance en Mme Sacko Aminata Kane dite « Amy Kane » en la nommant au poste de Gouverneur du District de Bamako en remplacement de Hady Traoré.  C’est une brave Dame qui a blanchi sous le harnais qui prend ainsi les rênes de la capitale malienne. Les faits d’armes à son actif sont légions. Son passage à la Brigade des Mœurs n’est pas passé inaperçu. Le pédophile le plus sournois confronté à cette Dame crachait le morceau. La rumeur se chargeait de colporter les sanctions qu’elle infligeait à ces derniers, les unes plus inimaginables que les autres. En tout cas, l’évocation de son seul nom faisait tressaillir le pédophile le plus invétéré. Cette Dame de poigne et de rigueur qui vient de bénéficier de la confiance du Chef de l’Etat. Un poste qu’elle est la deuxième femme à occuper après Mme Sy Kadiatou Sow. Un fait qui n’a pas échappé au Procureur de la Commune IV, Boniface Sanou, qui, dans son réquisitoire circonstancié, dira: «En vous nommant Gouverneur du District de Bamako, le Président de la République a, sans doute, étonné ceux d’entre nous qui, malgré tout, imaginent difficilement de telles responsabilité entre les mains d’une femme, surtout quand elle a été appelée en dehors de la maison».

Qui est Amy Kane?

Pensionnaire du Lycée des Jeunes filles de Bamako, elle y décroche son Bac en 1976, en série Sciences biologiques, avant d’être admise à la Police nationale une année plus tard au cycle d’inspecteurs de police. Après des années de formation à l’intérieur du pays comme à l’extérieur, elle passe au grade de Commissaire de police en 1993 et Commissaire principale en 1999. Elle a servi comme Adjointe au Commissariat du 7e Arrondissement, Adjointe à l’Interpol, Adjointe au Commandant de la Brigade d’Investigation Judiciaire (BIJ). Ces postes d’adjointe vont la conduire à être Commissaire de police en charge du 1er Arrondissement de Bamako puis à être Commandante de la Brigade chargée de la protection des mœurs et de l’enfance. C’est d’ailleurs de là, selon le Procureur Boniface Sanou, qu’elle se révélera au grand public bamakois par « son efficacité ».

Avant sa nomination au poste de Gouverneur, elle était la Directrice nationale de la police judiciaire. Elle est promue en 2005 au grade de chevalier de l’ordre national du Mali ; de la légion d’honneur à titre étranger de France ; de Wumen off excellence des Etats-Unis d’Amérique. Celle qui a fait la satisfaction de ses différents Directeurs et Ministres à son endroit, selon Boniface Sanou, «construit sa vie sur des valeurs d’excellence, de rigueur, d’intégrité, de discrétion, de modestie et de patience».

S’adressant au tout nouveau Gouverneur, il dira: «Pour les tâches qui participent de près à la vie de la Nation, vous devez avoir une grande conscience de vos devoirs et responsabilités et vous préparer à les assumer». L’honneur et la rigueur doivent être, toujours selon le Précurseur Boniface Sanou, le socle de son travail conformément à la déontologie et en respect du serment. « Je jure de remplir mes fonctions avec dévouement et probité et de me comporter, en tout lieu et en toute circonstance, en digne Représentante de l’Etat, de respecter et de faire respecter la Constitution et les lois de la République». C’est avec ces mots que Mme Sacko Aminata Kane est devenue Madame le Gouverneur du District de Bamako.

Le Président du Tribunal de la Commune IV, Moussa Aly Yattara, dira que le serment n’est pas seulement une simple formalité et n’est donc pas à oublier. Selon lui, il doit suivre Madame le Gouverneur pendant toute la durée de sa mission avec tous ses principes que sont : le dévouement, la probité, la dignité et le respect de la Constitution, des lois et règlements. C’est après ces mots qu’elle a été renvoyée à l’exercice de ses fonctions.

Mohamed Dagnoko : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

LITIGE FONCIER DANS LA ZONE DE RECASEMENT DE SOTUBA: Niamakolo Coulibaly réclame une parcelle de droit coutumier qui a été établie par l’Etat en titre foncier depuis 1915

Dans la zone de recasement de Sotuba, Mme Niamakolo Coulibaly réclame une parcelle de son …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils