samedi 13 août 2022
Accueil | Société | GOUVERNANCE : Kati veut encore faire peur à Bamako

GOUVERNANCE : Kati veut encore faire peur à Bamako

Les même manœuvres qui ont mis fin au pouvoir de l’ancien président Amadou Toumani Touré en mars 2012, sont aujourd’hui en cours et toutes les conditions sont réunies pour ce faire.
C’est bien aujourd’hui jeudi 21 mars que des veuves des militaires de Kati ont décidé de battre le pavé. Itinéraire : De Kati ville au ministère de la défense et des anciens combattants à Darsalam (Bamako).
L’objet de la manifestation dite pacifique : Les veuves veulent rencontrer le ministre de la défense en question et réclamer le départ du chef d’Etat-major des armées, son adjoint et le directeur de la S.E. Doléances non satisfaites, les veuves selon de sources concordantes entendent changer l’ampleur de la manifestation en siégeant au ministère dans les minutes qui vont suivre la rencontre avec le ministre. Un sit-in bien entendu non pacifique avec des pneus brulés.
A l’annonce de cette nouvelle, nombreux sont ceux qui ont fait cas de leur inquiétude. D’aucuns pensent simplement que ces manifestantes du jeudi sont manipulées comme c’était le cas en 2012 pour faire partir ATT.
LA SIRENE

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Vie chère après la levée des sanctions de la CEDEAO: Quand des Maliens préfèrent l’embargo à la galère actuelle

Malgré la levée des sanctions de la CEDEAO et de l’UEMOA depuis le 4juillet passé …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils