dimanche 16 janvier 2022
Accueil | Important | François Hollande surprend la Toile: geste courageux ou lucidité tardive ?

François Hollande surprend la Toile: geste courageux ou lucidité tardive ?

La décision de François Hollande de ne pas se représenter à l’élection présidentielle 2017 déclenche une foule de réactions sur les réseaux sociaux. Certains saluent sa dignité, d’autres plus sévères parlent d’un éclair de lucidité.

Dignité, responsabilité, honneur, humilité, courage : ce sont les mots qui reviennent très régulièrement dans les commentaires sur les réseaux sociaux.

Dignité, affirme un internaute, contrairement à un certain Nicolas Sarkozy qui se voilait la face jusqu’au bout. « Je ne suis pas socialiste », dit un autre, « mais vous, médias et politiques de droite, vous avez trucidé et « assassiné » Hollande ». « Il a fait ce qu’il a pu dans un système en faillite totale ».« A moins de prendre la plus grosse gamelle du siècle, il n’avait pas le choix. ». « Une décision lucide, un chapitre difficile se ferme. Le plus dur est à venir. »
Pas de courage

D’autres internautes sont beaucoup moins tendres : « un signe de lucidité, le seul de son quinquennat », « la lucidité de ne pas faire le match de trop », « il évite de se ridiculiser, sage décision, le courage n’a rien à voir », « il ne défendra pas son catastrophique bilan, pas assez de courage ». Un abonné Twitter apprécie ce grand ménage : « Juppé – Sarkozy – Hollande – Duflot – le PCF. Ces primaires sont formidables. »
Faire une bonne primaire

Sur les réseaux sociaux, on tire déjà les leçons politiques de ce renoncement. Certains électeurs de gauche y voient un espoir : « Hollande a pris ses responsabilités. Il faut maintenant un Front Populaire bis. Tous dans une grande primaire. De Macron à Mélenchon ». « La gauche doit maintenant arrêter les dispersions, les candidatures farfelues et faire une bonne primaire ». « Ce renoncement clarifie la primaire ».

Beaucoup d’internautes se demandent si cela va profiter à Manuel Valls. L’un d’entre eux s’interroge sur la règle de la primaire. « Il va vraiment falloir la modifier pour éviter qu’elle ne soit l’outil de délégitimation du président en place ».
rfi

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Divergence sur la prolongation de la transition au Mali: Il est encore temps pour Assimi de rétropédaler

  Il incarnait l’espoir de changement pour de nombreux Maliens sortis crier leur ras-le-bol face …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils