dimanche 24 janvier 2021
Accueil | Société | Formation sur les outils technologiques visant à l’optimisation des capacités opérationnelles des forces de sécurité : Une cinquantaine de policiers outillés face aux menaces liées à l’utilisation des nouvelles technologies

Formation sur les outils technologiques visant à l’optimisation des capacités opérationnelles des forces de sécurité : Une cinquantaine de policiers outillés face aux menaces liées à l’utilisation des nouvelles technologies

Le Directeur Général Adjoint de la Police, l’Inspecteur général Moussa Boubacar Diarra a présidé la cérémonie d’ouverture de la Formation sur les outils technologiques visant à l’optimisation des capacités opérationnelles des forces de sécurité. C’était lundi 9 novembre dernier au siège du Millenium Technologies, sis à lACI 2000, en présence du Représentant du Directeur Général de la Gendarmerie nationale et du PDG de START Up Millenium Technologies, Moussa Zégué Diarra.

 

Dans le cadre de renforcer les capacités opérationnelles des agents de sécurité, le Star Up millénium Technologies a initié une journée de formation gratuite à l’endroit d’une cinquantaine de policiers.

Selon les dires du Président Directeur Général de Millenium Technologie, Moussa Zégué Diarra cette formation adressée aux forces de sécurité du Mali avec en amont la première phase qui concernera cinquante agents  de la Police nationale. Il dira que le contenu de la formation sera axé sur les outils technologiques qui les permettront aujourd’hui, de pouvoir optimiser les capacités opérationnelles d’investigation d’une part, concernant les missions, et d’autre part à ce qui concerne les missions liées aux finalités, mais aussi à l’archivage numérique.

Il a expliqué que les récents évènements de saccage qui ont eu lieu dans certains commissariats, dont à Niono et à Kayes ont prouvé à suffisance que lorsque des incidents surviennent et que les commissariats sont saccagés, ce sont les archives en papiers qui vont en décombre.

« Alors qu’aujourd’hui à l’heure des nouvelles technologies presque dans tous les pays du monde,  les structures comme la police et la gendarmerie, c’est beaucoup plus l’archivage numérique. Il s’agira aussi de les apprendre à faire un archivage numérique permettant la sécurisation des dossiers contre tout risque d’incendie. À Millenium Technologie, nous avons développé un logiciel qui permet dorénavant, à un certain nombre de structures à travailler ensemble, notamment : la police, la gendarmerie ; les structures qui sont en charge de l’assurance, mais également l’Office National des Transports (ONT) », a-t-il laissé entendre.

À l’en croire, le module de ce jour est pour faire le synopsis de tous ces outils technologiques, la prochaine phase permettra de prendre chaque outil technologique et de faire une formation excessivement ponctuée.

Il a dira que : « ma formation de base est une formation d’ingénieur en électronique et  technologies des  systèmes embarqués et Millenium Technologie évolue dans les technologies globales, et les drones constituent 20% de nos activités. Nous travaillons sur tout ce qui est enquête d’investigation et cybercriminalité. Avant cette formation, Millenium Technologie a déjà l’habitude de travailler avec certaines structures de la police dont INTERPOL, avec qui nous sommes un partenaire privilégié de cette structure par rapport à tout ce qui est enquête d’investigation et de cybercriminalité. Nous avons aussi eu à travailler avec le commissariat de Kalaban Coro, par rapport à l’utilisation des drones pour les patrouilles téléguidées. Nous sommes également dans le développement des logiciels, des progiciels et des applications ; nous sommes aussi dans la fourniture, la maintenance et l’installation des équipements biomédicaux”.

Il a poursuivi que : « Millenium Technologie a en son sein un centre de formation en reconversion et en perfectionnement technologique, avant de souligner l’organisation d’autres sessions à l’intention de la garde Nationale et des magistrats ».

Le Directeur général adjoint de la Police Nationale, l’Inspecteur général Boubacar Mariko, a pour sa part précisé que cette occasion permettra de renforcer les capacités opérationnelles dans la lutte contre la criminalité qui ne cesse de faire des victimes chaque jour au sein de la population. «Vous serez imprégnés des nouveaux types de menaces liées à l’utilisation des nouvelles technologies. Et vous allez découvrir les outils technologiques pouvant permettre d’accroître vos capacités d’actions pour la neutralisation de ces menaces», s’est-il réjoui.

Aïssétou Cissé

Malick Diancoumba

Voir aussi

Relecture des textes électoraux : le M5-RFP des “tentatives non inclusives“ de la part du Gouvernement   

Dans un communiqué, le Mouvement du 5 Juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) dénonce …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils