mardi 28 juin 2022
Accueil | International | Fonds africain pour le développement de la jeunesse : Un tremplin pour les jeunes du continent

Fonds africain pour le développement de la jeunesse : Un tremplin pour les jeunes du continent

Les Chefs d’État et des Gouvernements africains, réunis à Addis-Abeba, en Ethiopie, à l’occasion du 29e Sommet de l’Union Africaine, ont adopté, le lundi 3 juillet 2017, à l’unanimité,  une Résolution sur la création d’un Fonds Africain pour le Développement de la Jeunesse. C’est une enveloppe budgétaire de 7 millions de dollars américains (1% du budget de l’Union Africaine) qui sera consacrée à ce fonds. 

 

«Cette question de migration déborde. La migration, aujourd’hui, ne devient pas seulement  une question d’urgence. J’insiste beaucoup sur la création du Fonds africain pour le développement de la jeunesse parce qu’il va nous aider à résoudre beaucoup de problèmes dont celui de la migration. C’est impossible de stopper les jeunes africains de quitter l’Afrique. C’est impossible de fermer nos frontières mais nous devons résoudre le problème. J’insiste, nous devons résoudre le problème». Ces mots sont de la Présidente de l’Union Panafricaine de la Jeunesse (UPJ), Francine Furaha Muyumba,  au cours d’une interview accordée en marge du Sommet Afrique-France, tenu à Bamako. Un ouf de soulagement pour la Présidente de l’UPJ qui s’est battue inlassablement pour la création de ce fonds. Francine Furaha Muyumba ne manquait jamais d’occasion pour plaidoyer la création de ce fonds.  C’est désormais chose faite. C’est un acquis pour la jeunesse africaine, une victoire pour l’initiatrice, Francine Furaha Muyumba. La création de ce Fonds pour la jeunesse africaine est une avancée importante  dans l’épanouissement de cette couche sociale.

Selon la Présidente de l’Union panafricaine de la jeunesse,  Francine Furaha Muyumba, ce Fonds aura pour objectif de financer, en termes de microcrédits, les initiatives des jeunes africains ; notamment, ceux issus des milieux ruraux et évoluant dans les secteurs agricoles et des nouvelles technologies.

L’ambition, c’est l’opérationnalisation  de ce Fonds d’ici janvier 2018.

C’est un Fonds qui servira à investir dans les projets de la Jeunesse Africaine et contribuera au développement durable tel que stipulé dans la Charte Africaine de la Jeunesse et l’Agenda 2063 de l’Union Africaine. Il entend soutenir aussi les programmes de développement comme l’Entreprenariat Jeunes dans le but de réduire le chômage et résoudre les questions migratoires.

En somme, Il est prévu  également des subventions pour l’accès au financement qui demeure l’un des problèmes majeurs en matière de l’Entreprenariat Jeunes.

Rappelons que 2017 c’est  l’année que l’UA a dédié à sa jeunesse sous le thème «Investir dans la jeunesse comme dividende démographique».

Salimata Fofana : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

LA GUERRE RUSSO-UKRAINIENNE: Faut-il craindre une troisième guerre mondiale ?

  Selon le chef de la diplomatie Russe, Sergueï Lavrov, le risque est « réel ». Une …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils