mardi 20 octobre 2020
Accueil | Société | Fin de l’opération tripartite Panga En deux semaines : – Deux (2) terroristes tués-Huit (8) autres capturés et une dizaine de suspects arrêtés

Fin de l’opération tripartite Panga En deux semaines : – Deux (2) terroristes tués-Huit (8) autres capturés et une dizaine de suspects arrêtés

L’armée malienne et burkinabé, en collaboration avec les forces françaises Barkhane, qui ont mené une opération du 27  mars au 10 avril dernier, à la frontière du Mali et du Burkina Faso, font part du bilan. Deux terroristes ont été tués, huit  faits prisonniers et une dizaine de suspects arrêtés. L’objectif était  de déloger des terroristes qui s’y cacheraient, notamment dans la forêt de Ferro, qui s’étend de part et d’autre de la frontière des deux pays.

 

L’opération Panga de deux semaines qui a pris fin le 10 avril dernier a mobilisé plus de 1200 soldats, 200 véhicules et une dizaine d’hélicoptères des trois pays. Des chasseurs-bombardiers Mirage 2000 et des drones Reaper ont été également mis à contribution depuis Niamey, au Niger. Cet engagement de l’Etat malien et burkinabé, appuyé par Barkhane, avait pour but de lutter contre des groupes armés qui seraient en train de se servir de la forêt de Ferro comme lieu de refuge.

Un poste de commandement tripartite a été installé à Mopti, dans le centre du pays, pour coordonner les opérations. Et, au cours de ces deux semaines d’intenses opérations militaires, les soldats alliés ont pu capturer huit terroristes, tuer deux autres et mettre en état d’arrestation plus d’une dizaine de suspects remis aux autorités burkinabé. L’opération a aussi permis d’approfondir les renseignements et la saisie d’importants lots de matériels de guerre cachés dans la zone.

Bien que ce genre d’opérations ne soit la première expérience, c’est quand même  la première fois qu’une telle action transfrontalière anti-terroriste bien coordonnée aille aussi loin.

Pour rappel, c’est au cours de cette opération qu’un Caporal-chef de l’expédition française a été tué suite à un accrochage avec des terroristes.

Adama A. Haïdara : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

CRISE AU CONSEIL NATIONAL DU PATRONAT DU MALI : Le premier défi judiciaire de la transition

Le Mali est,  depuis le 18 Août 2020  date de la prise du pouvoir par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils