mardi 1 décembre 2020
Accueil | Education | FIN DE LA CRISE SCOLAIRE MALIENNE : Les syndicats de l’éducation mettent fin définitivement à la grève

FIN DE LA CRISE SCOLAIRE MALIENNE : Les syndicats de l’éducation mettent fin définitivement à la grève

Mercredi le 17 juin dernier s’est tenue une réunion de conciliation au ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique entre le Gouvernement et les syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016. À la suite de cette réunion, la Synergie a décidé de mettre fin au mot d’ordre de grève. 

« Au regard de ces avancées, les syndicats décident en toute souveraineté de suspendre leur mot d’ordre de grève, et en conséquence invitent leurs militants à reprendre le travail dès le jeudi 18 juin 2020 à 7 heures 30 minutes, » a lancé Adama Fomba le Porte-parole de la Synergie dans une déclaration. Un espoir pour les parents d’élèves. Les élèves trouveront, après cette déclaration, le chemin de l’école pour le bonheur et l’avenir du Mali. En effet, cette crise scolaire n’a que duré, comme le disait le Président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta dimanche soir le 14 juin dernier dans son adresse à la nation. Puis deux jours après, au Centre International de Conférence de Bamako (CICB), il annonçait la fin de la crise scolaire : « J’ai décidé de mettre fin à la crise scolaire en instruisant l’application 39, » a-t-il laissé entendre. Selon le Procès-Verbal de la réunion de ce mercredi 17 juin sur la revendication relative l’application immédiate de l’article 39 la loi N°2018-007 du 16 janvier 2018 portant statut personnel enseignant de l’Enseignement secondaire, de l’Enseignement fondamental et de l’éducation préscolaire et spéciale, le Gouvernement s’engage à élever la grille indiciaire du statut personnel de l’Enseignement secondaire, de l’Enseignement fondamental et de l’Éducation préscolaire et spéciale ainsi qui : indice plafond de la catégorie A 1267 pour compter du 1er janvier 2019 ; indice plafond de la catégorie A 1352 pour compter du 1er janvier 2021. Les parties ont convenu de fixer la date d’application de cet accord sur le salaire du mois d’août 2020 avec le rappel des arrières de 2020. Toutefois, en cas de difficulté, le payement interviendra sur celui du mois de septembre 2020. Pour ce qui concerne les arriérés de 2019, le payement interviendra un mois après l’alignement ou au plus tard celui qui suivra ce dernier. Une commission d’élaboration d’avant projet de grille indiciaire, constituée des représentants de la commission de conciliation, des parties gouvernementale et syndicale, sera mise en place et commencera ses travaux le jeudi 25 juin 2020. Ainsi, l’on dira que c’est la fin d’une crise qui a longtemps paralysé notre école et aura donné à nos jeunes frères, à nos enfants et à nos petits-enfants un esprit de paresse intellectuelle qui les a appris à la distraction et tout ce qui s’en suit. Restons attentifs !

Moriba DIAWARA

Malick Diancoumba

Voir aussi

Syndicat National des Enseignants Fonctionnaire des Collectivités Territoriales (SYNECT) : Dix ans et quel parcours ?

Le samedi dernier, au Mémorial de Modibo Keïta, les Syndicats National Des Enseignants Fonctionnaires des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils