jeudi 9 décembre 2021
Accueil | Société | Fin de formation des journalistes de la DIRPA : dans la manœuvre de protéger l’outil de défense nationale

Fin de formation des journalistes de la DIRPA : dans la manœuvre de protéger l’outil de défense nationale

Le Chef d’État-major Général Adjoint des Armées, le Colonel-major Daoud Aly Mohammedine, représentant le CEMGA a présidé la cérémonie de fin de formation de stage en Publication Assistée par Ordinateur à l’endroit des journalistes reporters de la DIRPA et de remise d’attestations. C’était vendredi 16 octobre 2020, dans la salle de conférence de ladite structure, en présence du Directeur de la DIRPA, le Colonel-major Diarran Koné. 

 

Les rideaux du stage en Publication Assistée par Ordinateur (PAO), à l’endroit des journalistes reporters de la Direction de l’Information et des Relations Publiques des Armées (DIRPA), dont ont pris part 10 stagiaires, durant 5 jours sont tombés, le vendredi dernier. Au cours de cette formation, les différents thèmes spécifiques abordés sont entre autres : les genres journalistiques, la hiérarchisation des informations, la mise en page, le montage du journal, le Photoshop.

Ainsi, les participants à travers leur porte-parole ont rendu un vibrant hommage aux responsables de la DIRPA pour cette belle initiative. Ils ont en outre rassuré que les connaissances et les techniques acquises seront utilisées à bon escient.

Le Chef d’État-major Général Adjoint des Armées, le colonel-major Daoud Aly Mohammedine, dans son discours de clôture a précisé que grâce aux efforts de la DIRPA, les populations maliennes s’approprient leur armée. Aux responsables de la DIRPA, il leur a remercié pour leur engagement et leur mobilisation de reporters au plus près des troupes partout sur le théâtre des opérations. « Mieux former le personnel de la DIRPA assurera mieux leur mission de protection de l’image positive des FAMa ; mais aussi et surtout leur rôle d’éveil de conscience nationale face aux phénomènes du terrorisme contre lequel toute victoire véritable doit s’imaginer en termes de communication », a prévenu le CEMGA adjoint.

Auparavant, le Directeur de la DIRPA, le Colonel-major Diarran Koné a déclaré que seule la formation est un moyen sûr de renforcer les capacités moyennes et techniques. « La bonne image des FAMa passe par une performance de la communication opérationnelle. Nous voudrions présenter une image agréable des FAMa. Pour ce faire, le personnel doit être performant », c’est en ce terme qu’il a évoqué toute l’importance de cette session de formation. Avant de poursuivre qu’il s’agit de protéger l’outil de défense nationale, les Maliens, d’abord contre eux-mêmes ensuite contre toutes les autres formes de menaces.

Les temps forts de cette  cérémonie de fin de formation ont été sanctionnés par la remise d’attestations aux stagiaires.

Aïssétou Cissé

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Accidents enregistrés sur la route de Koulikoro: 11 morts et 353 blessées pendant le mois de novembre 

    Les chiffres attestent le nombre élevé des accidents de la circulation. Pendant le …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils