mercredi 5 octobre 2022
Accueil | Art & Culture | FILM « DIMANCHE A BAMAKO » : Une coproduction de Canal+ Mali pour promouvoir la culture malienne  

FILM « DIMANCHE A BAMAKO » : Une coproduction de Canal+ Mali pour promouvoir la culture malienne  

 

 

Le film « dimanche à Bamako est une coproduction de Canal+ Mali pour promouvoir la culture malienne. L’avant-première projection a été lancé, jeudi dernier, au Cinéma Babemba en présence de plusieurs acteurs de la culture malienne.  

Canal+ se bat nuit et jour pour valoriser la culture malienne dans le monde. Pour le directeur général de Canal+ Mali, Moussa Tièmoko Dao, Canal+ a été le  moteur dans la réalisation de ce film. ‘’Nous avons pour ambition de collaborer avec l’écosystème culturel donc nous sommes producteurs, réalisateurs et acteurs. D’abord, nous formons des acteurs culturels, ce qui est un fléau dans le domaine de la culture’’, a-t-il affirmé, avant d’ajouter qu’avec ces formations, Canal+ Mali, et ses partenaires permettent de réaliser, et produire la qualité standard, internationale pour le Mali et ensuite, essayent de vendre les talents du Mali au-delà des frontières. Concernant cette collaboration, le directeur général de Canal+, informe que le directeur de la photographie a été formé par Canal+,  les acteurs et autres métiers supports, à travers la filiale A+ du groupe Canal+ international.

Financièrement, le directeur général a signalé que Canal+ a acheté les droits et dans les bouquets Canal+ pour vendre ces séries de films « dimanche à Bamako ». Le directeur Dao clarifie que ce film 100% Mali, est en français parce que la langue commune dans la sous-région est le français. ‘’ Pour l’exposition des talents et la mise en œuvre de tout ce que nous avons comme ressources culturelles, artistiques dans une série pour qu’elle soit captée et coptée par d’autres pays. Il était important de parler d’une langue commune et c’est la raison pour laquelle le français a été choisi’’, a-t-il expliqué. Poursuivant, il dit que cela ne veut pas dire que Canal+ n’a pas de productions en langue locale. ‘’ Nous y travaillons en ce moment. Il y a des projets que nous avons pour la production et la diffusion des séries en malinké, Bambara, peulh, sonrhaï, justement de pouvoir aider une cible d’auditeurs à se retrouver dans des productions en langue locale’’, a-t-il dit.

Toujours pour le directeur général, Canal+ est une plateforme de divertissement, un acteur qui a vocation de fournir des images, des contenus qui s’adressent à des populations et des personnes qui veulent se retrouver. ‘’ Nous sommes en mesure d’attente des clients pour se développer’’, a-t-il indiqué.

Selon le réalisateur de ce film, Alou Dembélé, « dimanche à Bamako » raconte l’univers de trois jeunes filles qui se marient, sauf que le jour du mariage elles disparaissent. Donc au départ, les jeunes filles ne se connaissent pas, mais comme elles traversent le même problème, se retrouvent chez le même marabout. ‘’ La leçon à tirer à la fin de ce film est le brassage culturel, générationnel’’, a-t-il informé.

D SANOGO  LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

FOCUS SUR LA CULTURE BAMBARA

  Principalement implantés au Mali, sont une ethnie d’Afrique de l’Ouest faisant partie du groupe mandingue. Les Bambaras (bambara : Bamanan ; …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils