dimanche 13 juin 2021
Accueil | Société | FAMA : La Fondation pour la Solidarité offre du matériel aux services sociaux des Forces Armées et de Sécurité

FAMA : La Fondation pour la Solidarité offre du matériel aux services sociaux des Forces Armées et de Sécurité

La Fondation pour la Solidarité du ministère de la Santé et du Développement Social vient d’offrir un important lot de matériels aux Services sociaux des Forces Armées et de Sécurité. Cette donation est composée de kits scolaires, de plateformes

multifonctionnelles et d’accessoires, de moulins et accessoires, d’une quantité importante de matériels de coupe et couture et d’un tricycle de transport. Elle est estimée à près de 105 millions de F CFA, entièrement financée sur le budget de l’Etat. La cérémonie de remise a eu lieu, le jeudi 3 décembre 2020, à la Place d’Armes du 34e bataillon du Génie militaire. La Fondation pour la Solidarité œuvre à concrétiser les actions de solidarité du gouvernement en faveur des familles des victimes militaires et des Forces de Sécurité ; et à impulser l’élan de solidarité commun des Maliens autour des hommes en tenue. «Chaque famille de militaires tombés sur le champ d’honneur doit attirer l’attention de chaque Malien», a indiqué la secrétaire exécutive de la Fondation pour la Solidarité, le Commissaire divisionnaire Djélika Diallo.

Elle a rappelé sa structure a pour rôle de contribuer au réarmement moral de la troupe, de manifester la reconnaissance de la nation pour le sacrifice consenti, d’améliorer la couverture et la protection sociale en faveur des militaires et paramilitaires, de leurs familles et de leurs ayants droit. La directrice du Service social des Armées, le Colonel-major Mariétou Dembélé a, au nom des autorités militaires, remercié le ministère de la Santé et du Développement Social pour ce geste salutaire à l’endroit des FAMa.

 

Malick Diancoumba

Voir aussi

LITIGE FONCIER DANS LA ZONE DE RECASEMENT DE SOTUBA: Niamakolo Coulibaly réclame une parcelle de droit coutumier qui a été établie par l’Etat en titre foncier depuis 1915

Dans la zone de recasement de Sotuba, Mme Niamakolo Coulibaly réclame une parcelle de son …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils