dimanche 6 décembre 2020
Accueil | Société | « Faits de diffamation, calomnie et autres atteintes graves » sur les réseaux sociaux l’APPEL Mali se dédouane “des publications faites par un individu sur une simple page Facebook’’

« Faits de diffamation, calomnie et autres atteintes graves » sur les réseaux sociaux l’APPEL Mali se dédouane “des publications faites par un individu sur une simple page Facebook’’

Depuis quelque temps une certaine forme de journalisme est apparue dans notre pays faisant presque de l’ombre la presse classique. Il s’agit des pages Facebook qui prolifèrent partout et prennent le dessus sur les télévisions pour le soi-disant direct dans beaucoup de manifestations. Malheureusement, cette nouvelle presse se fait dans le non-respect de l’éthique et de la déontologie. Face aux plaintes, l’APPEL Mali a fait un communiqué pour donner des précisions.

 COMMUNIQUÉ

APPEL Mali

(Association des Professionnels de la Presse en Ligne au Mali) informe l’opinion nationale et internationale que depuis un certain temps, elle est saisie avec insistance par des personnes (physiques et morales) sur des faits de diffamation, calomnie et autres atteintes graves à leur dignité et intégrité.

Ces faits, selon les plaignants, sont publiés et entretenus sur des réseaux sociaux, notamment Facebook.

Appel Mali rappelle que ces pages sont créées par des utilisateurs, le plus souvent inconnus du secteur de la presse en ligne. Aussi, il est de notre devoir de préciser que ces utilisateurs commettent des délits qui sont prévus et punis par la loi  » portant la cybercriminalité en République du Mali.

APPEL Mali rappelle qu’elle est une association dont l’une des missions est de veiller au respect des droits des professionnels de la presse en ligne.

Par conséquent, les publications faites par un individu sur une simple page Facebook, ne peuvent en aucun cas engager APPEL Mali.

APPEL Mali profite de cette occasion pour insister auprès des utilisateurs qu’ils sont pénalement responsables de leurs actes.

Le recours à APPEL MALI, organe de régulation, n’est valable que s’il s’agit d’un organe de presse en ligne, dûment reconnu par elle.

L’association des professionnels de la presse en Ligne au Mali (APPEL Mali) profite également pour demander aux autorités de prendre en compte l’urgence nécessitée de doter notre secteur d’une loi.

Modibo Fofana

Président

NB : Titres et chapeau de la rédaction

Malick Diancoumba

Voir aussi

SECURITE ROUTIERE : Le gouvernement veut mettre fin à la pagaille des «Katakanin» et «mototaxis»

Dans le souci de lutter contre la prolifération anarchique des motos tricycles et des motos …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils