mardi 30 novembre 2021
Accueil | Economies | Exploitation de l’or au Mali : Une nouvelle zone de minéralisation découverte à Syama

Exploitation de l’or au Mali : Une nouvelle zone de minéralisation découverte à Syama

Une ramification à la mine initiale de Syama a été découverte. Cette nouvelle zone dite de minéralisation aurifère est le fruit du programme de forage en profondeur lancé à la fin de 2015. L’information émane de la  compagnie «Resolute Mining», l’exploitant de Syama. Celle-ci a rapporté de nouvelles intersections à haute teneur aurifère. La compagnie a déclaré aux actionnaires qu’une toute nouvelle zone de minéralisation a été identifiée au sud du gisement et semble être séparée du principal corps de minerai.

Le PDG de la compagnie, John Welborn, cité par l’Agence Ecofin, a expliqué que deux des intersections étaient particulièrement importantes ; car, elles ont recoupé une minéralisation aurifère à une profondeur relativement faible dans une zone où il n’y a jamais eu de forage. «Les résultats indiquent une nouvelle zone potentielle de minéralisation qui est séparée de la zone principale. Nous voyons un énorme potentiel s’étendant sur la longueur au sud et en profondeur et ce potentiel est en train d’être confirmé par ces résultats et d’autres résultats de forage de l’année », a-t-il déclaré à l’Agence Ecofin

Le programme de forage en profondeur qui a fini par déboucher sur cette découverte a été lancé à la fin de 2015 avec pour but d’étendre la ressource souterraine de Syama et est principalement prévu pour se dérouler en profondeur, avec la majorité des forages ciblant la minéralisation en dessous de la réserve souterraine existante.

En effet, signalons que la mine souterraine Syama devrait avoir une durée de vie de 12 ans et produire 250 000 onces d’or par an. Avec la nouvelle donne de cette greffe, ces prévisions sont susceptibles d’être revues à la hausse ; toute chose qui doit être évidemment bien accueillie du côté du Trésor public malien en raison des dividendes que cela augure.

Katito WADADA : LE COMBAT

 

COULIBALY

Voir aussi

Gabegie financière au Mali: Trois anciens cadres de l’INPS se partagent plus de 132 millions de FCFA par mois  

    Dans un nouveau rapport de l’Office Central de Lutte contre l’Enrichissement Illicite (OCLEI) …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils