mercredi 23 septembre 2020
Accueil | Société | Escroquerie : Les Ressortissants de Diafounou réclament leurs parcelles

Escroquerie : Les Ressortissants de Diafounou réclament leurs parcelles

En mission de supervision pour la mise en place du Bureau des Maliens de l’Extérieur aux États-Unis, Gaharou Doucouré, Responsable du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur, escroque des Ressortissants de Diafounou à hauteur de 69 millions de francs CFA.

Selon notre source, tout est parti d’une mission effectuée par Gaharou Doucouré au nom du Président du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur, Habib Sylla, aux États-Unis, pour la supervision de la mise en place du Bureau des Maliens de l’Extérieur.

Lui qui était Président des Maliens de France, de 2008 à 2013, a voulu faire d’une pierre deux coups. En marge de cette mission, il a proposé des terrains d’habitation à vendre, sis à Gouana, Rive Gauche, Commune rurale de Kalabancoro, Cercle de Kati, Région de Koulikoro (pour ceux qui connaissent le découpage administratif  de Bamako et ses alentours).

En effet, les Ressortissants de Diafounou « ont payé avec lui 92 lots à 1500 dollars ; soit à 750.000 francs CFA le lot. Ce qui fait 69.000.000 de francs  CFA pour les 92 lots », nous assure notre source.

Gaharou Doucouré aurait  remis 31 permis d’occuper sur les 92 lots. « Mais, malheureusement, ces permis se sont avérés tous faux».

Des Maliens d’autres contrées seraient aussi victimes. Ceux basés, en Chine, en Guinée Équatoriale et Angola.

Après toutes ces forfaitures, Monsieur Gaharou Doucouré est rentré au Mali où il vit actuellement en toute impunité.

En 2014, le Secrétaire Général du Groupe des Ressortissants de Diafounou aux États-Unis est venu à Bamako rencontrer Mr Gaharou Doucouré afin de comprendre ce qui se passe.  Ensemble, ils ont été, selon notre source, voir le 3e Adjoint au Maire de la Kalabancoro à l’époque, qui a confirmé l’existence des titres et la régularité des documents. Malgré tout, la situation n’est toujours pas  réglée.

Cette attitude interpelle les Responsables du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur. Car, c’est lors d’une de ses missions que le sieur a profité pour gruger ces personnes qui n’ont que le seul souci de participer au développement du Mali en investissant.

Mohamed Dadnoko : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Edito : Assimi Goita et compagnons  rentreront-ils  par la grande porte de l’histoire ?

Le coup d’Etat du 18 Août 2020 est le quatrième d’une longue série  qui a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils