lundi 29 novembre 2021
Accueil | Art & Culture | Enlèvement d’Amadou Kébé: Des fans se remémorent avec ses chansons  

Enlèvement d’Amadou Kébé: Des fans se remémorent avec ses chansons  

 

Enlevés depuis le 29 juillet dernier par des individus non identifiés dans le cercle de Gourma Rharous (Tombouctou) où ils s’étaient rendus pour une série de concerts pour la paix et la cohésion sociale, l’artiste Dr Kébé et les membres de son groupe sont toujours dans les mains de leurs ravisseurs. La cellule de crise mise en place pour leur libération peine à réussir son objectif.   

Plus de trois mois que ses fans n’ont aucune nouvelle de leur artiste préféré, surnommé le communicateur ! Amadou Kébé dit Dr Keb a était enlevé avec les membres de son staff le 29 juillet dernier alors qu’ils se rendaient au nord Mali pour une série de concerts dédiés à la paix et à la cohésion nationale, eu regard à la situation’ du pays. Pris de peur, ses collaborateurs dans la capitale avaient démenti les nouvelles sur l’artiste, mais après des investigations, ils ont animé une conférence de presse pour mettre l’opinion au courant de la situation de leur artiste. Une information a pu être ainsi donnée selon laquelle «l’artiste serait en bonne main et que son état santé n’est pas déplorable ». Au regard de la situation, le ministère de la Culture avait été saisi pour plus de recherches. Plus tard, un communiqué avait été publié, précisément, le 11 août, affirmant ainsi que: « l’artiste, Dr Keb et ses accompagnons, ont disparu entre le village de Ber et la ville de Gourma Rharous dans le nord Mali ». Quelques jours après, il a été révélé d’après une source familiale que deux de ses compagnons ont été libérés. Aucune autre information précise n’a été donnée. Quant aux fans de l’artiste, ils se soulagent les cœurs avec ses chansons qui restent pour le moment leur seule source pour tromper leur nostalgie. Et certains même ne cessent d’écouter sa musique sans arrêter de verser des larmes pour lui. Ses admirateurs sont inconsolables.  

Lansine Coulibaly   LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Festival Traditionnel du Korodougou: La poutre centrale du développement

  Le tourisme local, comme beaucoup d’autres secteurs, est victime collatérale de la crise sécuritaire …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils