mercredi 23 septembre 2020
Accueil | Société | EMPLOI DES JEUNES : Le Premier ministre Boubou Cissé débloque 50 millions pour soutenir les micro-entreprises  

EMPLOI DES JEUNES : Le Premier ministre Boubou Cissé débloque 50 millions pour soutenir les micro-entreprises  

Au total, 500 entreprises vont bénéficier des 50 millions F Cfa consentis (soit 300.000 F Cfa par entreprise) par le gouvernement pour soutenir les micro-entreprises. Il s’agit d’une aide faite par l’Agence pour la promotion de l’emploi des jeunes (APEJ), à travers le Projet de développement des compétences et emploi des jeunes.

 

La remise de ce chèque aux micro-entreprises fragilisées par la Covid-19 est la suite d’une série d’aides des autorités en faveur de l’entreprenariat des jeunes. Cet appui gouvernemental vise à permettre aux bénéficiaires de faire face aux difficultés auxquelles ils sont confrontés. Les 500 micro-entreprises ont été sélectionnées par une commission comprenant les représentants du Conseil national du patronat (CNPM) et de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM) et selon des critères précis comme le genre (être une femme) ou être dans une situation de vulnérabilité (handicap) ou diriger une entreprise en difficulté et avoir besoin d’un appui complémentaire dans la gestion de son entreprise…

Il fallait être aussi âgé de 35 ans, être en activité et s’engager à utiliser l’appui complémentaire exclusivement dans les besoins identifiés avec l’Apej pour le développement de la micro-entreprise pour prétendre à cette aide. Soulignant l’importance d’aider les jeunes, le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, a expliqué que le taux de croissance de la population malienne figure parmi les plus élevés de la sous-région, soit un taux intercensitaire de 3,6 %.

«Nos concitoyens sont majoritairement jeunes. 53 % des 20,53 millions de Maliens ont moins de 18 ans, selon les projections de 2020», a-t-il rappelé. C’est pourquoi le président IBK a instruit le gouvernement de créer les conditions pour améliorer l’employabilité des jeunes et favoriser leur insertion socioprofessionnelle.

Kader Toé

Malick Diancoumba

Voir aussi

Edito : Assimi Goita et compagnons  rentreront-ils  par la grande porte de l’histoire ?

Le coup d’Etat du 18 Août 2020 est le quatrième d’une longue série  qui a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils