vendredi 16 avril 2021
Accueil | Portraits | École Normale Supérieure (ENSUP) : 41e anniversaire de l’assassinat d’Abdoul Karim Camara dit Cabral, secrétaire général d’UNEEM !

École Normale Supérieure (ENSUP) : 41e anniversaire de l’assassinat d’Abdoul Karim Camara dit Cabral, secrétaire général d’UNEEM !

Le 17 mars 2021 était le 41e anniversaire de l’assassinat d’Abdoul Karim Camara, étudiant à l’ENSUP dans les années 80. Il fit le secrétaire général de l’Union Nationale des Élèves et Étudiants du Mali (UNEEM). Aussi, le monde étudiant au Mali célèbre chaque année cette journée à la mémoire du jeune étudiant Cabral.   

 

Faut-il rappeler : « Abdoul Karim Camara était un jeune Étudiant en philo pédagogie à l’ENSUP. Ses actions firent toujours un fruit pour le monde étudiant et élève du Mali. En 1980, ce jeune étudiant a pu trouver une solution face au séparatisme des Élèves et Étudiants afin de préserver l’union avec d’autres collègues au congrès d’UEEM à l’amphithéâtre de l’ENA, Bamako. À cette époque, il fit le secrétaire général de l’Union Nationale des Élèves et Étudiants du Mali (UNEEM) dont le bureau comprenait 13 membres. Après, le mouvement se démarque en régime militaire et choisit le socialisme scientifique. Dans les mêmes années, Cabral fit arrêter le 16 mars 1980 alors qu’il se trouvait dans un camion en direction de la Guinée. Emmené au commissariat du 2e arrondissement de Bamako, le jeune étudiant a été torturé tout en l’obligeant à faire un enregistrement d’appel à la fin de la grève qui a été diffusé sur la radio nationale. Ensuite conduit au camp para-Djikoroni à Bamako, les tortures ont continué jusqu’au moment où il a rendu l’âme le lendemain, suite à ses blessures. C’était le 17 mars 1980 ». De l’avènement de la démocratie jusqu’à l’heure, le monde Etudiant commémore l’anniversaire d’assassinat du jeune Cabral. Cet anniversaire montre la gloire et la reconnaissance par les efforts exploités par lui à l’endroit des jeunes élèves et étudiants du Mali. Ce jour, comme chaque année, les cours étaient suspendus à la mémoire du secrétaire général. En effet, une marche pacifique était déroulée par les Étudiants de l’ENSUP devant l’ENSUP en passant par le rond-point du boulevard de l’indépendance au monument de l’Hippodrome jusqu’au cimetière pour se recueillir sur sa tombe et déposer une gerbe de fleurs. Par l’occasion, nous remercions chaleureusement le secrétaire d’UNNEM au regard de ses actions à l’endroit des Étudiants et Élèves du Mali.  

Repos éternel !!  

Lassana Sow, Stagiaire  

Djibril Coulibaly

Voir aussi

MOUSSA TIMBINE : La concertation au bout d’un parcours méthodiquement planifié

Pour certains observateurs, le perchoir est une consécration légitime pour Moussa Timbiné, un jeune cadre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils