dimanche 4 décembre 2022
Accueil | Société | Démantèlement des checkpoints dans la région de Mopti: Un dilemme entre gouvernement  et Mouvement  Dan Nan Ambassagou! 

Démantèlement des checkpoints dans la région de Mopti: Un dilemme entre gouvernement  et Mouvement  Dan Nan Ambassagou! 

Lors d’une visite dans la région, le Premier ministre Boubou Cissé a annoncé son intention de démanteler les  checkpoints se trouvant aux alentours du tronçon de la routé nationale cinq(05) reliant Bandiagara, Bakass et Koro, en prélude de cette note du PM, le chef d’État-Major du mouvement Dan Nan Ambassagou met en garde le gouvernement de Boubou Cissé et pose une condition à savoir « que le gouvernement accepte de mettre des troupes des FAMAS sur le tronçon »

Cette divergence entre le gouvernement et le Mouvement de Dan  Nan Ambassagou n’est plus un secret pour personne. L’histoire remonte, au  temps du gouvernement de Soumeylou  Bouye Maïga après les attaques d’Ogossagou, Soumeylou avait pris la même décision que Boubou.

Que se cache dernière la décision du PM Boubou Cissé envers ce groupe d’Autodéfense ?

La volonté de ce groupe d’autodéfense serait-il autre que la protection de populations civiles dans la 5è région. S’il existe un autre deal, que les citoyens ne connaissent pas,  qu’on informe le peuple. Dans une telle situation, les deux protagonistes devraient  trouver un terrain d’entente pour la stabilité de la région.

Une décision qui a valu la demande d’une désobéissance civile

Maintenant des voix des jeunes Dogons s’élèvent, notamment sur les toiles  demanda la démission pure  et simple du Premier Ministre Boubou Cissé. Si, on se souvient la même chose avait eu raison de Soumeylou, même si les contextes sont différents. Ajouter à cela, le collectif des députés du pays dogon, s’opposent aussi à la décision du PM, et reconduit les mêmes propos de l’État-Major Youssouf Toloba.

Unisson fait la force d’une Nation

En se divisant l’ennemi aura raison sur nous, la volonté de tous, sont les mêmes en matière de sécurité. Le pays n’a pas besoin de ça maintenant, le PM et Dan Nan Ambassagou devraient s’unir pour la stabilité du centre. Seule dans l’unisson nous vaincrons  contre ces obscurantistes  qui en duelle les familles et laisse des vides dernières eux.

Lansine Coulibaly

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Interdiction du sachet plastique au Mali: La persistance de la vente cache-t-elle un négoce protégé?

  Sous la table, le boutiquier du coin offre encore un emballage censé prohibé par …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils