samedi 26 septembre 2020
Accueil | Société | Décès du Père du Premier ministre Boubou Cissé : Les hommes de Dan Na Ambassagou aux obsèques pour faire obstacle à la cérémonie

Décès du Père du Premier ministre Boubou Cissé : Les hommes de Dan Na Ambassagou aux obsèques pour faire obstacle à la cérémonie

Boubou Cissé a perdu son père Maki Koureissi Aguibou Tall le 10 aout à l’âge de 85 ans à Bamako. Étant descendant de la grande famille de Cheick Oumar Tall et selon les coutumes, son corps a été transporté à Bandiagara pour les obsèques. Sous une tente, en pleine cérémonie de funérailles, des hommes de Dan Na Ambassagou ont fait irruption encerclant ainsi l’assemblée. Puis ils ont mis en défi quiconque ose toucher au corps du défunt. Encore une humiliation pour notre Nation quand on sait que ce grand monsieur n’est pas n’importe qui en plus d’être le père du Premier ministre du Mali.

Maki Koureissi Aguibou Tall était chef de village de Bandiagara et descendant d’El Hadji Oumar Tall. Donc, l’enterrement ne pouvait avoir lieu ailleurs que dans son village. C’est ainsi que la famille et les proches du défunt l’ont accompagné dans sa dernière demeure. Naturellement, Boubou Cissé, était dans la délégation puisque c’est le mari de sa mère et père de ses frères et sœurs.

Encercler le lieu des funérailles par les hommes armés de Dan Na Ambassagou durant des heures pour empêcher toute personne à toucher au corps est une honte pour la nation. IBK et le chef du gouvernement qui est de surcroit le fils du défunt n’ont pas pu éviter cela. Le président de la République ne devait ménager aucun sacrifice pour sortir son Premier ministre et sa famille dans cette terreur. Certains des assaillants étaient postés sur les toits des maisons.

Lorsque Seydou Nantoumé, un homme d’affaires au Mali, PDG de Toguna a été informé depuis Bamako, il a rapidement pris le chemin de Badiangara pour venir au secours de la famille Tall. De Mopti, il s’est empressé de prendre la route de Badiangara. Préoccupé par la situation, il roulait probablement à toute allure, donc par manque d’attention a cogné un âne au beau milieu de la route. Heureusement pour lui, il a eu plus de peur que de mal puisqu’il est bien arrivé à destination et à temps pour éviter le pire.

L’homme d’affaires s’est agenouillé pour les implorer afin qu’ils puissent mettre fin à cette agitation. Finalement, Dan Na Ambassagou a cédé et aurait empoché 5.000.000 (cinq millions ) de nos francs selon des indiscrétions, pour permettre à Boubou et sa famille d’aller tranquillement enterrer dignement son père au cimetière.

Cette milice, faut-il le rappeler, a été constituée par notre gouvernement. Le torchon a brulé entre elle et le gouvernement lorsque l’ex-Premier ministre a ordonné sa dissolution. Plus encore, les hommes de Dan Na Ambassagou avaient une dent contre Boubou Cissé qui dès son arrivée à la Primature les a sommés de fermer leurs check-points dans le Centre du pays.

Bathily Sadio

Malick Diancoumba

Voir aussi

Nouvelle transition : le Mali en marche

La nouvelle transition qui permettra au Mali d’échapper à l’embargo voit enfin le jour. Même …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils