samedi 25 juin 2022
Accueil | Société | De 2015 au 1er trimestre 2017, les unités de la Protection Civile malienne ont effectué 32828 interventions pour secourir et assister 48056 personnes

De 2015 au 1er trimestre 2017, les unités de la Protection Civile malienne ont effectué 32828 interventions pour secourir et assister 48056 personnes

Le thème : «Les Réformes importantes à la Protection Civile de 2015 à nos jours » était à l’ordre du jour de la traditionnelle rencontre du Centre de Communication du ministère de la Sécurité et de la Protection Civile avec la Presse. C’était le mercredi 17 mai 2017 au siège de la Direction Générale de la Protection Civile. La Conférence, animée par le Colonel Seydou Doumbia, directeur général de la Protection Civile, s’est déroulée en présence de ses proches collaborateurs et de plusieurs autres personnalités, dont le maire de la Commune IV. Dans son intervention, le premier responsable des soldats du feu du Mali dira qu’entre 2015 et le premier trimestre 2017, ses hommes ont effectué plusieurs missions de secours. Ainsi en 2015, il y a eu 13771 interventions pour secourir et assister 20304 personnes, en 2016 avec 14972 pour assister et secourir 22325 victimes. Quant au premier trimestre 2017, il a déjà enregistré 4085 interventions pour assister et secourir 5427 personnes. S’agissant des réformes importantes pour cette période, on note au plan institutionnel la prise d’une Loi, de 12 Décrets, de 15 Arrêtés et autres décisions ministérielles. Sur le plan équipement, la Direction Générale de la Protection Civile a bénéficié de 24 véhicules dont des ambulances, des Engins incendie, des camions de transports pour le personnel et le matériel, 13 motos, 2 zodiacs, 2 pirogues à moteur, 7 groupes électrogènes, et des matériels divers. L’année 2016 a aussi vu le recrutement de 500 élèves sapeurs-pompiers. Un autre recrutement a eu lieu, celui en cours de 350 élèves fonctionnaires de la Protection civile. Dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie du personnel, on note la dotation individuelle conséquente du personnel en effets d’habillement et l’adoption du décret octroyant des primes et indemnités aux fonctionnaires de la protection civile.
Malgré le tableau reluisant que présente la Protection civile malienne d’aujourd’hui, elle connait cependant quelques insuffisances qui méritent d’être pris en compte, afin de rendre le Service encore plus performant. Il s’agit notamment de l’insuffisance des effectifs, de formation, d’infrastructures et des équipements. INFO SEPT || lecombat.fr

Djibril Coulibaly

Voir aussi

ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU GPAC: Les responsables s’engagent pour la mise en œuvre des recommandations

    Le Groupement professionnel des agences de communication du Mali (GPAC) a tenu, hier …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils