vendredi 16 avril 2021
Accueil | Société | Covid19 : pourquoi un couvre-feu ne pourrait-il être instauré ?

Covid19 : pourquoi un couvre-feu ne pourrait-il être instauré ?

L’instauration d’un couvre-feu à l’état actuel des choses dans la république du Mali par le gouvernement de la transition serait d’un appel à un danger très sérieux dont les précédents  scénarios sont dans les mémoires et risqueront d’enflammer des tensions.

 

Après la fuite d’un document sur la riposte contre le covid19 et l’instauration d’un possible couvre-feu  par les services de l’Administration transitoire a créé la panique dans tous les coins de la République. Et dans la panique beaucoup des gens surtout des commerçants ont averti le gouvernement de la transition qu’il serait prêt à enfreindre les règles s’il fallait pour aller à leur service respectif. On se souvient du premier cas de  confinement en mars dernier qui a abouti  à des contestations entre populations et les forces armées faisant ainsi des blessés et des morts. Aussi, la nouveauté aurait été que le pays se trouve plonger dans une spirale de grève illimitée qui a paralysé tous les services économiques. Surtout dans ces deux derniers jours où des braquages simultanés se sont produits dans la capitale. Ce qui fait que le couvre-feu pourrait provoquer de sérieux problèmes au gouvernement de la transition étant donné que le gouvernement de la transition est déjà très critiqué par la population dans sa manière de gestion. Notamment avec le problème de la clé des répartitions des membres du CNT qui divise la classe politique. Cependant le gouvernement  pour ne pas compliquer le cours normal  des choses a préféré mettre à la place du confinement des conseils pour respecter les mesures barrières et  les consignes contre la progression du covid-19. Par ailleurs, la maladie à coronavirus secoue sérieusement notre pays, notamment avec l’arrivée des vacanciers dans notre pays pour bien se familiariser de la culture de leurs ancêtres. En tout cas, on dit que mieux vaut prévenir que guérir donc respectons les mesures de barrière pour sauve la vie de nos proches.

À suivre

Lansine Coulibaly

Malick Diancoumba

Voir aussi

Le ‘’moi’’ (NETA): Un phénomène qui ronge le pays  

  Le « moi » comme « Je », devient un mal réel et le quotidien dans notre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils