mardi 22 juin 2021
Accueil | Société | Cour Pénale Internationale (CPI) : Doumbia Mama Koïté à la tête du Conseil de direction du Fonds au profit des Victimes

Cour Pénale Internationale (CPI) : Doumbia Mama Koïté à la tête du Conseil de direction du Fonds au profit des Victimes

Doumbia Mama Koïté a été élue à l’unanimité, en session du Conseil dAdministration du Fonds au profit des victimes de la Cour Pénale Internationale (CPI). Elle succède ainsi à Felipe Michelini, décédé le 19 avril dernier. Lannonce a été faite lundi 4 mai derniers, par le ministère de la Justice et des Droits de lHomme.

 

La présidente de la plateforme des femmes leaders du Mali, Mme Doumbia Mama Koïté a été élue à lunanimité en session du Conseil d’Administration du Fonds du 29 avril dernier, présidente du Fonds au profit des Victimes de la CPI.

Créé en 2004 par lassemblée des Etats partis au Statut de Rome, précise le communiqué du ministère de la justice. Le Fonds appuie et met en uvre le programme dassistance et de répartition au profit des victimes reconnues par la CPI.

Selon plusieurs observateurs, ce choix qui honore le Mali et lAfrique entière ne relève aucunement du favoritisme, cela eu égard du parcours élogieux de cette brave dame. Elle, qui a parcouru les cinq continents pour être en relation avec les victimes et mobilisé le fonds nécessaire pour leur apaisement. Cependant, son élection à l’unanimité à la tête de cette organisation est due à son expérience, son combat et son engagement pour les victimes des violations graves des droits de l’Homme. Humble dans ses actions quotidiennes, mais surtout reconnue pour son sens de reconnaissance, Mme Doumbia, Présidente du Conseil de direction nouvellement élue, celle-là même, qui a parcouru les cinq continents pour être en relation avec les victimes et mobiliser le fonds nécessaire pour leur apaisement, a remercié ses collègues pour leur vote de confiance.

Elle a déclaré : « j’aimerais honorer la mémoire de mon prédécesseur Felipe Michelini, pour son leadership et ses contributions déterminantes afin de mettre fin à l’impunité des crimes les plus graves ». Avant daffirmer  que leur chemin est encore long mais qu’ils continueraient leur combat pour la justice.

A len croire : « la voix des victimes doit être entendue davantage. J’invite les Etats partis à assurer leur volonté et leur responsabilité dans l’assistance et les réparations aux victimes. Je suis convaincue que nous pouvons travailler ensemble pour faire en sorte que les droits et les besoins des victimes soient pris en compte dans le système du Statut de Rome. Je suis honorée de relever ce nouveau défi ».

Il est à noter que Mme Doumbia Mama Koïté a été élue pour la première fois au Conseil de direction en décembre 2015 par les États partis au Statut de Rome et réélue pour un second mandat de trois ans en décembre 2018. Elle est originaire du Mali et représente le groupe africain des États partis au Conseil de direction du Fonds.

Selon le communiqué : « le ministre de la Justice et des Droits de lHomme a saisi loccasion pour ladresser ses félicitations, au nom du gouvernement du Mali et de lensemble du peuple malien, et en son nom propre, pour cette brillante élection ».

Aïssétou Cissé

Malick Diancoumba

Voir aussi

Liberté provisoire accordée à Rasta: Moins virulent à sa sortie du MCA après un mois de détention !

Par une lettre publiée sur les réseaux sociaux, M. Youssouf Bathily dit Rasta demande pardon …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils