jeudi 1 octobre 2020
Accueil | Société | Coup de filet de la douane de Bougouni : Saisie de 83.200 faux timbres fiscaux d’une valeur de 200 millions de FCFA

Coup de filet de la douane de Bougouni : Saisie de 83.200 faux timbres fiscaux d’une valeur de 200 millions de FCFA

Le mardi 4 août dernier, les agents des douanes de la Brigade mobile d’intervention (BMI) de Bougouni ont découvert dans les soutes d’un bus de transport en commun de la ligne Sikasso-Bamako, des paquets de timbres fiscaux, frauduleusement imprimés à l’étranger, d’une valeur de plus de 200 millions de FCFA.

Le mardi 4 août 2020, vers 19 heures, les agents des douanes en poste au PK7 de Bougouni ont reçu un car d’une compagnie de transport de la ligne Sikasso-Bamako.
Au cours de la formalité de passage, le conducteur s’est présenté et a déclaré aux agents qu’il ne transportait à bord que des effets personnels et des passagers. Ainsi, les agents des douanes ont eu le pressentiment que le Car ne transportait pas que des effets personnels contrairement à la déclaration du chauffeur. Ils ont alors décidé de fouiller les soutes à bagages ainsi que tous les endroits susceptibles de servir de cache aménagés dans le bus. Au bout de quelques minutes de fouille, un agent des douanes a découvert des colis bien emballés et soigneusement dissimulés au fond d’une soute.
Le carton solidement scotché contenait des paquets de timbres fiscaux contrefaits. Après cette découverte, les agents des douanes ont constaté l’infraction en présence du chauffeur malgré les actes de provocation de certains témoins.
Les agents des douanes qui n’ont pas répondu à ces agressions verbales sur instruction de la hiérarchie douanière se sont attelés à la sécurisation des produits saisis.
Informé par le chef de la Brigade mobile d’intervention (BMI), le directeur régional des douanes a instruit de procéder au décompte des faux timbres fiscaux. Au total, il a été dénombré 83.200 unités de 2.500 FCFA.
Cependant, les enquêtes complémentaires sont en cours pour démanteler progressivement le réseau mafieux à la base de ce trafic de faux timbres fiscaux. Le directeur général des douanes a saisi cette opportunité pour féliciter les agents pour leur vigilance et appelé les populations à une franche collaboration avec les services douaniers dans l’exercice de leurs missions.
Aïssétou Cissé

Malick Diancoumba

Voir aussi

Gouvernement de transition : le tambour bat à cœur ouvert

Le gouvernement de transition, décisif durant la période de 18 mois, sera bientôt formé pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils