vendredi 27 novembre 2020
Accueil | Important | CONSEIL DU DISTRICT : DEMARRAGE IMMINENT DES CHANTIERS DU MARCHE ROSE ET DES HALLES DE LEGUMES

CONSEIL DU DISTRICT : DEMARRAGE IMMINENT DES CHANTIERS DU MARCHE ROSE ET DES HALLES DE LEGUMES

Le maire Adama Sangaré, a présidé mercredi dernier un conseil extraordinaire du District de Bamako consacré à la reconstruction du Marché Rose et des halles de légumes, au Grand marché. C’était en présence des députés et des conseillers du District. L’entreprise turque de droit malien, Pacray s’est chargée de préfinancer la construction de ces sites en prenant en compte toutes les commodités d’un marché aux standards internationaux en vue d’éviter les incendies répétitifs dont le Marché Rose a été victime en 1993, 1997 et 2014. L’objectif de la rencontre était de présenter aux commerçants le premier draft du projet de rénovation du Marché Rose et des Halles de légumes de Bamako afin de prendre en compte les préoccupations, les amendements, les observations des occupants de ces deux sites avant le démarrage effectif du projet. Selon l’édile de Bamako, il est inutile de rappeler combien de commerçants ont besoin que le Marché Rose soit rénové. Il suffit d’y faire un tour pour se rendre compte que « les équipements marchands sont vétustes, que le site est anarchiquement occupé ». C’est dans ce contexte que la mairie du District et la société Pacray travaillent depuis plus de 2 ans en vue d’améliorer ce cadre de travail qui n’est plus approprié. Le maire Sangaré a souligné l’intérêt certain pour la ville de Bamako d’aller à la réalisation de ce projet car, selon lui, en plus d’offrir un cadre confortable pour les activités commerciales, la rénovation du Marché Rose est une aubaine pour recaser les déguerpis des domaines publics. Sur une demande de 713 places, il sera construit au niveau du seul Marché Rose, 3000 places. De la présentation du premier draft du projet par l’entreprise Pacray, il ressort que les sites seront dotés des équipements marchands adéquats ainsi que d’un système d’évacuation d’eau, des appareils pour éteindre le feu en cas de besoin. Des mesures seront également prises pour faciliter la mobilité sur les 2 sites. Il sera construit au sous-sol des Halles de légumes un parking d’une capacité de 600 motos et de 200 places pour les véhicules en vue d’éviter de bloquer toute la circulation à l’approche immédiate des sites.
INFO SEPT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

L’organe législatif de la transition : un militaire démissionnaire pressenti à sa tête 

Le Conseil national de transition est pour le moment le dernier organe en gestation depuis …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils