mardi 5 juillet 2022
Accueil | Société | Condamnation de Ras Bath : Ses Avocats crient à l’injustice

Condamnation de Ras Bath : Ses Avocats crient à l’injustice

Le Collectif des Avocats de l’Activiste Mohamed Youssouf Bathily alias Ras Bath  a animé, le vendredi dernier, à la Maison de la presse de Bamako une conférence débat. L’objectif était d’éclairer les hommes des médias sur la situation qui pèse sur leur client. A savoir la prononciation de sa condamnation. Selon ces défenseurs de Ras Bath, cette décision du Tribunal de la Commune IV sera infirmée « parce qu’elle est injuste », dit Me Malick Ibrahim, l’un des Avocat. 

Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath a été condamné, la semaine dernière, par le Tribunal de la Commune IV de Bamako, à un an d’emprisonnement ferme et une amande de 100000 francs CFA. Il est poursuivi pour incitation à la désobéissance  des forces armées et de sécurité du Mali. Et, cela, conformément à l’article 35 de la loi malienne en vigueur. Les Avocats de Ras Bath ont demandé sans succès le report de la proclamation de cette sentence à cause de l’absence de leur client. Mais  la  décision a été finalement  rendue en l’absence de  l’accusé et de certains de ses Avocats.

Une accusation qui ne serait formelle, selon un des membres du collectif de ses Avocats, Me Malick Ibrahim. «Malgré cette condamnation, il sera libre d’aller où il veut quand il sera ici à Bamako. La décision ne tient plus parce qu’on a fait appel et cela jusqu’à ce que la Cour tranche », s’est ainsi exprimé Me Malick au cours de la conférence débat organisée dans les locaux de la maison de la presse en fin de semaine. Quant à la question de savoir si la sécurité de l’accusé ne sera pas menacée s’il reste libre ? L’Avocat répondra affirmatif. «Le devoir de sécurité de l’Etat à protéger ses citoyens serait en faillite si quelque chose lui arrivait. Il est un citoyen comme tous les autres », dit-il.

Motivés et persuadés plus que jamais, les Avocats de Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath qui doit probablement être à Bamako, le 3 août prochain, sont convaincus que cette décision du Tribunal de la Commune IV sera annulée une fois que leur client se fera entendu.

Adama A. Haïdara : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

TENUE SEXY ET CHICHA AU STATUT WHATSAPP: Un mariage avorté !

Une dame a été coupable de l'annulation du mariage de son frère. Pour cause, elle regardait le statut de la future mariée en présence de la belle-mère. Cette dernière a découvert sa future belle-fille habillée en tenue sexy et fumant de la chicha dans une boite de nuit de la place. 

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils