samedi 2 juillet 2022
Accueil | Politique | Le PM Abdoulaye Idrissa Maïga au Campement Kangaba : «Le Mali est confronté à des défis pour ramener la paix dans un pays meurtri»

Le PM Abdoulaye Idrissa Maïga au Campement Kangaba : «Le Mali est confronté à des défis pour ramener la paix dans un pays meurtri»

Pour marquer ses 100 jours à la tête du Gouvernement, le Premier Ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga, a rencontré, le samedi 29 juillet, les journalistes et les Communicateurs autour d’un déjeuner de presse. C’est le Campement Kangaba qui a servi de cadre à cette rencontre. On se rappelle encore, le 18 juin 2017 cet endroit touristique a été attaqué par des terroristes causant la mort de quatre personnes dont trois Expatriés et une Malienne.

«Ma présence au Campement Kangaba est l’expression de notre solidarité pour la tragédie que vous avez vécue et, en même temps, l’assurance de notre reconnaissance, celle du Président de la République et de l’ensemble du Peuple malien de votre attachement au Mali. Je vous réaffirme notre soutien constant à vous Mariane Montaut et à votre compagnon Hervé Depardieu». Ces mots sont du Premier Ministre Abdoulaye Idrissa Maïga, ce samedi, au Campement Kangaba dans le cadre de ses 100 jours à la tête de la Primature.

En prenant la parole, ces premiers propos sont ceci : «Vous comprenez pourquoi j’ai estimé vous recevoir en ce lieu qui, il y a exactement 41 jours, a été attaqué par des assaillants barbares semant la désolation et la mort d’innocents, quatre Etrangers et une Malienne. Nous nous nous inclinons pieusement devant leur mémoire et prions pour que leurs âmes reposent en paix».

Ce déjeuner de presse, loin d’être une réjouissance ; car, le Chef du Gouvernement est conscient des défis majeurs auxquels le pays est confronté pour retrouver la paix.

«Je vous ai conviés aujourd’hui pour partager un modeste pot de l’amitié. Cent jours passés à la tête du Gouvernement dont la Direction m’a été confiée par le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, ne sont pas pour moi un argument suffisant pour des libations », précise le Premier Ministre. Il ajoute qu’au contraire il s’agit d’un moment de prise de conscience plus « aiguë » pour réaffirmer sa détermination inflexible à faire face aux grands défis qu’il a à relever en ces temps particulièrement difficiles. Des défis pour ramener la paix dans un pays meurtri, défis pour que l’aspiration profonde de tous les Maliens à vivre dans la paix, la sécurité, l’unité et la justice. Pour Abdoulaye Idrissa Maïga, ces défis appellent la mobilisation non seulement de son Gouvernement, mais aussi de tous les Maliens de l’intérieur comme de l’extérieur. Chose qui doit se faire dans l’entente, la fraternité et la solidarité.

Le Patron de la Primature a salué les efforts et l’engagement des médias. Il les exhorte à poursuivre ces efforts dans le respect des règles d’éthique de la profession. «Sans le respect de normes intangibles, tout ce que vous seriez amenés à entreprendre est inexorablement voué à être dérisoire », a déclaré le Premier Ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga.

C’est avec beaucoup d’émotions que la promotrice du Campement Kangaba, Mariane Montaut, dira que ce geste de solidarité du PM est un véritable espoir pour tout son personnel. «Nous ne pouvons pas laisser la barbarie vaincre. Nous ne pouvons pas céder à la peur », a dit Mariane Montaut. «Je suis Française, mais Malienne de cœur », a-t-elle indiqué.

Chahana Takiou, Représentant les médias, a réaffirmé le soutien de l’ensemble de la presse malienne aux promoteurs du Campement Kangaba. «La presse, par essence, est contre l’injustice et la barbarie. Vous pouvez compter sur la presse. Nous sommes à vos côtés. Nous sommes avec la justice et le droit», fera savoir notre confrère du journal 22 SEPTEMBRE.

Salimata Fofana : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

MASSACRE DES CIVILS À DIALLASSAGOU: La Minusma ouvre une enquête  

  La Minusma vient de déployer une mission d’établissement des faits au village du Diallassagou …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils