jeudi 23 septembre 2021
Accueil | Important | Commune 1 | Sikoro : Bras de fer entre le chef de quartier et la population

Commune 1 | Sikoro : Bras de fer entre le chef de quartier et la population

Samedi 28/01/2017, 09h35 nous sommes à sikoro plateau dans la commune une du district de Bamako. Le chef de quartier nommé Mahamadou Niaré « se fait faiseur de loi » selon la population. Cela, suite à des lotissements effectués. La mairie aurait octroyé à ce chef de quartier un permis d’occupation qui ne correspondrait point au lieu d’appropriation exact. Après avoir tenté de le faire venir à la raison, Mahamadou Niaré refusa catégoriquement. De ce fait, il ordonna dans la matinée du 28 janvier 2017 des travaux sur la dite parcelle. Surpris, les voisins ou du moins les habitants par audace ont rapproché les ouvriers enfin d’échanger sur un ton diplomatique. Les ouvriers s’opiniâtretent à continuer leurs travaux. S’en suit alors des altercations ou du moins des échanges verbaux très offensant. Pire, population et ouvriers iront jusqu’à échanger quelques jets de pierre. Tenez-vous bien, tout cela se faisait sous l’œil inquisiteur du dit chef de quartier. Il ne dit mot. A la question de savoir si la mairie est au courant d’un octroi quelconque de parcelle au chef de quartier, elle (la mairie) dit « NON ».
Pour le moment la population, ne sait où donner la tête face au  » tout puissant chef de quartier « . Les habitants de sikoro plateau en commune 1 sollicitent le soutien des autorités politiques et Administrative pour la protection de l’unique borne fontaine publique du secteur (spécifiquement le gouverneur du district de Bamako) en passe d’être arnaqué par le « chef de quartier ».
Mahamadou Tounkara est de la famille d’en face de la borne : « la situation est alarmante. Le chef de quartier ne veut rien comprendre. La mairie n’est au courant d’aucune lettre d’attribution à son égard. C’est bizarre. La dite parcelle est l’unique lieu de ravitaillement de point d’eau public. Dieu est grand. Mais on vas se battre ».
Nous avons voulu joindre le dit chef de quartier Mahamadou Niaré. C’est l’Omerta. L’enquête est en cour. Nous y reviendrons !

Djibril Mamadou Coulibaly lecombat.fr | LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Circulation alternée à Bamako: Un désastre sans fin pour les usagers !  

    La circulation alternée a débuté le 19 août 2019 durant le mois de …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils