lundi 30 novembre 2020
Accueil | Société | Commissariat de police du 9ème Arrondissement : Le quartier de Sébenicoro nettoyé d’une bande de voleurs!

Commissariat de police du 9ème Arrondissement : Le quartier de Sébenicoro nettoyé d’une bande de voleurs!

Le mardi 26 mai dernier, les hommes du compol Santigui Kamissoko du 9ème Arrondissement ont mis le grappin sur un réseau de malfrats de cinq individus qui coupaient le sommeil aux populations de Sébénicoro. Leurs âges varient entre 19 et 27 ans et sont spécialisés en vol de motos Djakarta.

L’opération de nettoyage de Sébénicoro initiée par Mme le commissaire principal, Santigui Kamissoko du commissariat du 9ème Arrondissement continue son petit bonhomme de chemin au grand soulagement de la population. Elle a permis  de mettre hors d’état de nuire cinq individus impurs. Lesquels  sont accusés d’associations de malfaiteurs et de vol en bande.

En effet, leur chef se nomme Bourama Koné et ils étaient longtemps recherchés et cités dans plusieurs cas de vols de moto, surtout de type Djakarta. Ainsi, Bourama et sa bande abusaient de tous les voies et moyens pour exécuter leurs forfaits, notamment les opérations de vols à main armée obligeant ainsi leurs victimes de leur céder leurs engins à deux roues sous le coup de la menace.

Etant activement recherchés par le 9ème Arrondissement de Bamako, ils avaient trouvé refuge dans une maisonnette abandonnée à Kalabanbougou. Selon le compol Kamissoko, leur arrestation a été possible suite à une information donnée par la population.

Aux dires du compol Santigui, ces malfrats suite à leur arrestation ont reconnu être impliqués dans plusieurs cas de vol de motos.  Mieux, explique le compol Kamissoko, ils ont affirmé,  les vendre à Bagadadji où se trouve leur receleur. « Leur arrestation a été un grand soulagement pour la population de Sébénicoro et environnants » a affirmé le compol Santigui.

Comme leur aventure a connu un arrêt, ils ont été déférés à la MCA, leur dossier au Tribunal de Grande Instance de la commune IV, le mercredi 27 mai 2020.

Mariam SISSOKO

Malick Diancoumba

Voir aussi

Transition civilo-militaire : la poudre de perlimpinpin ?

La chute du régime de l’ex-président Ibrahim Boubacar Kéïta aura été voulue et saluée par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils