samedi 15 août 2020
Accueil | Société | COMITÉ POUR ÉLIMINATION DE LA DISCRIMINATION A L’EGARD DES FEMMES : Maître Sohoyata Maïga, candidate du Mali à l’élection des membres

COMITÉ POUR ÉLIMINATION DE LA DISCRIMINATION A L’EGARD DES FEMMES : Maître Sohoyata Maïga, candidate du Mali à l’élection des membres

Maître Soyata Maïga est la candidate du Mali à l’élection des membres du Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes.

 

La candidature de Soyata Maïga est soutenue par ONU Femmes Mali qui lui a souhaité bonne chance et l’a assurée de tout son soutien dans la lutte pour les droits des femmes du Mali et du monde. Native de Ménaka, avocate et militante des droits des femmes au Mali ainsi qu’en Afrique, Me Maïga est une femme au parcours impressionnant qui fait preuve d’un engagement fort auprès des filles et femmes du continent.

Cette icône de la défense et de la promotion des Droits humains, notamment de ceux de la Femme, a été magistrate pendant 15 ans. En février 1992, elle a rejoint le Barreau du Mali pour se consacrer à la défense des droits de l’Homme. De 2007 à 2015, elle a été Rapporteure Spéciale sur les droits de la Femme en Afrique auprès de la Commission africaine des droits de l’Homme.

Avocate à la Cour, Commissaire, et précédemment vice-présidente de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, Me Soyata Maïga a été récemment portée à la tête de l’institution de contrôle des droits de l’Homme.

Diplômée de l’Ecole Nationale de la Magistrature (ENM, Section internationale de Paris, 1977-1979) avec mention «Très Bien», Me Soyata Maïga a été aussi Major de sa Promotion à l’Ecole Nationale d’Administration de Bamako (ENA Sciences juridiques, 1972-1976).

Détentrice de nombreux certificats et attestations, membres de nombreuses Associations professionnelles et organismes régionaux comme la Commission africaine des droits de l’Homme et des Peuples, fondatrice de l’Association des juristes maliennes (A.J.M.), membre de la Fédération internationale des femmes de carrières juridiques, de la Fédération des juristes africaines (FJA), du Conseil d’administration de «Femmes Africa Solidarité» (FAS), du Comité de Sélection du Gender Award de la Campagne : «Le Genre est mon Agenda» (GIMAC, Addis-Abeba).

A noter que le Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes est un organe composé d’experts indépendants qui surveille la mise en œuvre de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDEF). Le Mali a signé et ratifié la CEDEF, qui demeure le document le plus important sur les droits des femmes dans le droit international.

Aïssata Bâ

Malick Diancoumba

Voir aussi

Lors du meeting du mardi 11 août 2020 : Les vérités de Dr Oumar Mariko à Emmanuel Macron

Des milliers de manifestants du M5-RFP sont sortis ce mardi 11 août 2020 à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils