jeudi 1 octobre 2020
Accueil | Société | Combat pour le changement vu par le M5-RFP : ‘’Nous faisons tout pour que les incompréhensions entre le M5 et CNSP ne se transforment jamais en un communisme fatal…’’ dixit Choguel  

Combat pour le changement vu par le M5-RFP : ‘’Nous faisons tout pour que les incompréhensions entre le M5 et CNSP ne se transforment jamais en un communisme fatal…’’ dixit Choguel  

Le mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) a organisé un point de presse ce mardi 15 septembre 2020 au siège de la CMAS pour expliquer leur vision face à la situation du pays. Le mouvement espère effacer la confusion entre le M5 et le CNSP.

 

Cette conférence de presse a été l’occasion pour les journalistes de remarquer l’absence de Issa Kaou Djim, l’éminent Coordinateur général de la CMAS, dont les raisons ne sont cachées à personne, mais celle de Mohamed Aly Bathily et de Cheick Oumar Sissoko a été explicitée pour raisons de santé, ce qu’a rappelé Dr Choguel Kokala Maïga en début de son exposé devant la presse avant de poursuivre en ces termes que : « Dans la vie des couples, dans la vie des nations, dans la vie des hommes, il y a des mouvements où il faut dire ce qu’il faut dire, au lieu où il faut le dire, au moment où il faut le dire. » Le Chef du comité stratégique du M5 n’a pas manqué de faire un rappel de l’historique de la création de la lutte héroïque et patriotique qu’ils ont entamée au mois de mai, en défilant les différentes dates de façon chronologique : « Le peuple malien a fait sa lutte héroïque par le M5-RFP. Un certain 30 mai 2020, des hommes et des femmes ont décidé de prendre leur destin en main ; d’amener le peuple malien à prendre son destin en main. Ce 30 mai, nous a conduit au 05 juin, nous a conduit au 19 juin, nous a conduit aux 10, 11, 12 juillet, et enfin, qui nous a conduit le18 août 2020. Depuis ce jour, le M5 s’est conduit comme une force tranquille, une force patriotique pour sauver le Mali de la décadence et de la disparition. Seule la patrie était le ciment qui nous a unis, » a-t-il déclaré.

Et d’ajouter : « …nous avons décidé d’expliquer au peuple malien notre vision de l’évolution de la situation depuis le 18 août 2020. Jusqu’à aujourd’hui, on nous dit qu’il y a une délégation du CNSP qui est partie à Accra ; mais aussi discuter du sort du Mali sans y associer le M5-RFP. »

Le patron de FSD a ensuite expliqué la détermination du M5-RFP pour le changement ; c’est pourquoi : « …le combat que nous menons c’est un combat pour un idéal. Et quand on se bat pour un idéal, on ne s’arrête pas pour une contradiction. Nous faisons tout ce qui est de notre possible pour que les incompréhensions, voire les contradictions entre nous et le CNSP, les deux frères jumeaux, les poumons du même corps, les deux forces du changement ne se transforment jamais en un communisme qui sera fatal pour notre pays, » a-t-il martelé

Moriba DIAWARA

Malick Diancoumba

Voir aussi

L’ex DG de Laïco-Mali écroué pour malversation financière

Selon des sources proches de l’Hôtel Laïco Amitié, L’ex Directeur général de la société Laïco-Mali …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils