samedi 28 novembre 2020
Accueil | Société | Chute d’IBK : Bouyé préfère “le coup d’État que les souffrances que les Maliens allaient endurer’’

Chute d’IBK : Bouyé préfère “le coup d’État que les souffrances que les Maliens allaient endurer’’

Le chérif de Nioro lors de son prêche du vendredi 21 août a réagi au sujet du coup d’état militaire qui a fait partir le Président IBK. Pour le leader religieux, son départ à la tête de l’État va mettre fin aux « souffrances de la population ». « Je dis haut et fort que je soutiens les auteurs du coup d’État », a déclaré le chérif de Nioro dit Bouyé.

Le départ d’IBK ne peut que réjouir le chérif de Nioro dit Bouyé. Et ses propos ne sont qu’une corroboration de ce qu’il a toujours dit dès l’entame de son deuxième mandat.  Allié incontesté d’IBK entre 2013, le Président était devenu son détracteur.

« Tout sauf IBK », « Je le combattrai jusqu’à la fin de son régime », étaient entre autres, les slogans du chef religieux qui a affirmé récemment lors de la visite de l’imam Mahmoud qu’il a déposé IBK depuis 2018. Et pourtant, il avait injecté des centaines de millions de francs CFA dans la campagne pour l’élection d’IBK en 2013.

Très enthousiaste de la chute du régime, le guide des hamallistes a salué le courage des jeunes militaires pour avoir délogé IBK après sept ans de gestion controversée. Mais ce coup de force est à l’actif de la mobilisation de la population à Bamako et à l’intérieur du pays. « Sans ces révoltes et la mobilisation du peuple qui ont affaibli le régime, ce coup d’État n’allait peut-être pas être possible. Les militaires ont parachevé la lutte des civils », a salué le chérif de Nioro.

Contrairement aux précédents coups d’État, celui-ci s’est déroulé dans la plus grande civilité sans aucune effusion de sang, a affirmé Bouyé. Cependant, pour l’hôpital du Mali, il y a eu 4 morts et des blessés tous touchés par balle. Une information démentie par les putschistes qui disent n’avoir pas de mort ni de blessés.

Le Cherif estime que le coup de force des militaires est encore préférable que la souffrance qu’enduire les Maliens depuis des années. « Je pense que ce coup d’État est un salut pour le Mali. Il est préférable aux souffrances que les Maliens vivaient et ce qu’ils allaient endurer. Donc, je dis haut et fort que je soutiens les auteurs du coup d’État », a déclaré Mohamed Ould Cheickné Haidara.

Il espère de ce coup d’État le déclic du changement sur de nouvelles bases

Bourama Kéita

Malick Diancoumba

Voir aussi

SOUTIEN AUX INSTANCES JUDICIAIRES DANS TROIS CERCLES : la MINUSMA appuie en matériel de lutte contre la COVID-19

Remis de matériels pour prévenir la propagation de Covid-19 aux autorités judiciaires des cercles d’Ansongo, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils