mardi 30 novembre 2021
Accueil | Sports | Championnat national : Le CSK sonne la Révolution

Championnat national : Le CSK sonne la Révolution

Les derniers instances de la phase des poules de la ligue 1 malienne sont décisives ou, du moins, houleuses. En effet, le CSK qui était en position de relégation semble présentement sonner la Révolution.
De son accession dans l’élite du football malien, le CSK n’avait autant connu une saison  de déliquescence. Au rythme des revers, la ténacité le laissait qu’à même relégable. Mais, à trois journées de la fin de cette phase des poules, les boys de notre célèbre Ballon d’or ont enchaîné deux victoires. Deux victoires qui auront  relancé l’équipe dans la course pour le maintien en ligue 1 malienne. Puisqu’ils engrangeront 18 points pour quitter la zone rouge.

En effet, à l’occasion  du match en  retard de la 14e journée, les protégés de Salif Kéïta ont dominé l’AS Police par un score respectable de 2-0. Les boys renforceront leur rang lors de la 16e journée en s’imposant par la belle des manières face à l’USFAS, dominée lui aussi par 2-0. C’était à l’issue d’un match fatidique ouvert et engagé que le CSK a pu créer la sensation. Avec un jeu court et vif, Farota et ses coéquipiers ont occasionné des sérieux problèmes à l’USFAS, le samedi 27 août 2016, au Stade Mamadou Konaté. Non seulement férus du football mais également de la technicité, les spectateurs et les supporters du Djoliba AC ne sont pas restés inactifs. Car, ils acclameront les gestes techniques et la cohérence du jeu du CSK de bout en bout. Après avoir fait jeu égal au terme des 45 premières minutes, les boys du Centre Salif Kéïta ont su prendre les commandes lors de la seconde période. Des suites d’un mouvement d’ensemble, Broulaye Konaté débloque la situation à la 71e minute (1-0) pour le CSK. Et dès lors, les militaires tenteront de sortir l’artillerie lourde. Ils créeront par intermittence des occasions pouvant établir la parité.  Sans crainte aucune, les Bleus de Yirimadio se maintiennent dans le jeu. En effet, le CSK tuera le match juste à la 90e minute. Saouti Traoré, le meilleur joueur du CSK, qui a rejoint ses camarades quelques minutes auparavant, chipa le cuir du dernier défenseur des militaires, ouvre son pied gauche et bat tranquillement Komodjan Kéïta, le goal kipper de l’USFAS, 2-0 pour le CSK. Et, l’USFAS ne pouvait que prendre son mal en patience. Car, elle ne pouvait plus rattraper ce retard. Score final est donc 2-0 pour le CSK.

En attendant les trois derniers matches, le CSK semble sonner la Révolution afin de se maintenir dans l’élite du football malien.

En tout cas, pour l’heure, il quitte la zone rouge pour se placer dans l’éventail même du maintien.

Toutefois, il faut souligner que la bataille est également rude pour la tête du peloton. Dominant la danse à la différence des buts, le Djoliba AC et l’AS Real se lorgnent étroitement. Avec 30 points chacun, la question demeure encore. Qui et qui iront au carré d’as en poule B. D’autant plus que l’ASB est aussi désintéressée. Pour la circonstance, elle garde tous les espoirs pour jouer le quadripartite du championnat national.

Soumana Touré Miguel : LE COMBAT

COULIBALY

Voir aussi

Ligue des champions CAF: Après l’AS Sonabel, le stade malien affrontera le Horoya AC

  Le vendredi 17 septembre 2021, le stade malien de Bamako recevait l’AS Sonabel au …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils