lundi 4 juillet 2022
Accueil | Société | Chambre de commerce et d’industrie : Le siège de la délégation de Koulikoro opérationnel

Chambre de commerce et d’industrie : Le siège de la délégation de Koulikoro opérationnel

La Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM) est désormais confortablement représentée dans la Région de Koulikoro  avec une Délégation logée dans un siège flambant neuf. La cérémonie de l’inauguration officielle de l’immeuble a eu lieu le jeudi 4 août dernier, dans la cité du « Meguetan ». Le ruban symbolique a été coupé par le Premier Ministre Abdoulaye Idrissa Maïga, accompagné d’une forte Délégation composée des membres du gouvernement et des operateurs économiques du pays.

Soucieux de jouer pleinement et entièrement leur rôle dans la croissance de l’économie nationale, les Responsables du commerce et de l’industrie du Mali ont, de commun accord avec le Gouvernement, décidé de doter chaque Régions d’un siège digne de ce nom pour abriter les délégations régionales de la CCIM. C’est dans cette dynamique que les moyens d’actions ont été mis en place afin de doter la Région de Koulikoro, dans un premier temps, du siège de sa Délégation. La cérémonie d’inauguration officielle du local flambant neuf s’est le vendredi 4 aout dernier, à Koulikoro. Ce fut, comme dit plus haut, sous l’égide du PM Abdoulaye Idrissa Maïga, accompagné d’une forte Délégation gouvernementale et d’opérateurs économiques dont le Président de la CCIM, Youssouf Bathily ; les autorités politiques et administratives régionales de Koulikoro. Pour joindre l’utile à l’agréable, l’Ensemble instrumental national a été confié à la fête.

Côté d’interventions traditionnelles, la cérémonie a été marquée par  trois temps forts. A savoir le discours de bienvenue du Maire de la ville de Koulikoro suivi de la présentation de l’architecture qui ressemble beaucoup à celle de Bamako (avec les mêmes couleurs, même plan réalisé par l’architecte Gaoussou Kodjo).

Ensuite, ce sont les mots du Président de la Délégation régionale de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Koulikoro, Kassim Sanogo, suivi du Président  national de la CCIM, Youssouf Bathily. «Votre présence parmi nous ici, Monsieur le PM, dénote, s’il en était encore besoin, de toute l’attention  que vous accordez au secteur privé, considéré à juste raison comme le moteur du développement de notre pays…».

La Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali, établissement à caractère professionnel, dotée de la personnalité morale et de l’autonomie financière, a inscrit son action dans la vision du Président de la République. La CCIM a partage la vision des plus hautes autorités nationale, inscrite dans le programme global du Gouvernement pour la période 2015-2020. Un programme axé sur la réalisation d’infrastructures, l’équipement des marchands et la libération  régulière des voies publiques.

Il faudra signaler aussi que le nouveau Bureau de la CCIM  a décidé de doter chaque délégation de l’intérieur d’un siège qui va faire la fierté de la Région et des opérateurs économiques locaux. Ainsi, après Koulikoro et Kayes, les Régions de Ségou, Tombouctou et Gao accueilleront bientôt leurs sièges. Selon le Président de la CCIM, Youssouf Bathily, les travaux sont en cours d’exécution.

Outre la construction des sièges, il y a aussi un vaste projet de formation des acteurs économiques sur les filières porteuses en cours.

Le Centre de maintenance industrielle, les marchés modernes de Darsalam et de Sibiribougou (respectivement en Communes III et IV du District de Bamako) doivent être inaugurés en septembre prochain pour accueillir les déguerpis. Toujours dans le cadre du recasement des déguerpis, la chambre vient d’identifier avec la Mairie de la Commune III trois autres sites dont deux à Darsalam et un à Ouolofobougou pour la réalisation des mêmes types de marchés pouvant accueillir 1500 déguerpis. La CCIM a aussi entrepris des démarches auprès des autorités communales de la rive droite afin d’identifier d’autres sites pouvant résorber le reste des déguerpis contribuant ainsi à l’apaisement des tensions sociales engendrées par les opérations de démolition des places des commerçants détaillants entreprises par le Gouvernorat du District de Bamako. Le même partenariat est en cours avec la commune urbaine de Koulikoro et les autres Régions  qui ont surtout été victimes des incendies de marchés.

Le Président de la CCIM a sollicité auprès du Premier Ministre  le déblocage du dossier du Marché Rose dont la reconstruction a été confiée à la chambre par la primature. Le financement est acquis, les plans disponibles, la chambre n’attend que l’autorisation de construire. La réalisation de ce marché, détruit par un incendie en 2013, permettra de recaser les anciens occupants, les déguerpis et bien d’autres opérateurs économiques.

Le Premier Ministre, dans une interview, a adressé ses félicitations et remerciements à la CCIM pour cette initiative qui regroupera les acteurs autour d’un idéal commun en termes de croissance économique.

Sans ambages, le PM Maïga  a rassuré que l’autorisation de construire ne tardera plus à être délivrée à qui de droit.

Mohamed BELLEM : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

TENUE SEXY ET CHICHA AU STATUT WHATSAPP: Un mariage avorté !

Une dame a été coupable de l'annulation du mariage de son frère. Pour cause, elle regardait le statut de la future mariée en présence de la belle-mère. Cette dernière a découvert sa future belle-fille habillée en tenue sexy et fumant de la chicha dans une boite de nuit de la place. 

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils