lundi 20 mai 2024
Accueil | Oeil du combattant | Ces caniveaux à ciel ouvert : dépôt d’ordures ménagères et d’eaux usées !

Ces caniveaux à ciel ouvert : dépôt d’ordures ménagères et d’eaux usées !

Dépotoir des ordures, la plupart des caniveaux, à travers la ville de Bamako, ne sont pas couverts de dalles en bêton comme il se doit dans les règles de l’hygiène. Cet état de fait ouvre la porte à une multitude de dégâts  dont le tout premier passe par la tentation des personnes mal intentionnées d’en faire des dépotoirs d’ordures. Ce qui empêche forcement les eaux des pluies de trouver un passage. Par exemple, les caniveaux longeant le goudron et qui passe devant la «Banque of Africa», non loin de l’ORTM, jusqu’au flanc sud du cimetière de Niarela, n’offrent aucune sécurité pour les usagers de la route.

Un danger permanent pour les passants qui confondent souvent la route à ces caniveaux remplis d’eaux usées et d’ordures ménagères. En effet, il n’est pas rare de rencontrer des motocyclistes tombés dans les caniveaux qui ne sont pas distinctifs du goudron, tellement qu’ils sont pleins et que le dessus a la même couleur sombre le goudron. Pour éviter de tels accidents, il faut simplement couvrir ces caniveaux de dalles en bêton comme il se doit, surtout, entre Bozola et N’Golonila, qui est très fréquenté. Cette partie est  située au cœur même du centre-ville Bamako. Cela relève de la responsabilité des mairies et de l’Etat. Et il est temps, non seulement de creuser suffisamment de caniveaux à travers la ville de Bamako, mais aussi de faire en sorte que ces caniveaux soient couverts pour éviter qu’ils deviennent des dépotoirs d’ordures ménagères et lieux de stagnation des eaux usées.

Le fouineur

Rédaction

Voir aussi

Quand la subtilité de l’art de la diplomatie échappe aux donneurs de leçons

  La tension entre le gouvernement malien, la MINUSMA et ses soldats ivoiriens suscite chez …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils