jeudi 29 octobre 2020
Accueil | Politique | Remaniement ministériel : Le grand chamboulement n’a pas eu lieu

Remaniement ministériel : Le grand chamboulement n’a pas eu lieu

Contre l’attente du peuple, le régime a fait dans la perpétuation en maintenant en place plus de 50% des membres de l’équipe Modibo Kéïta. Le grand changement, s’il y en a eu, est le départ de Modibo Kéïta et l’arrivée d’Abdoulaye Idrissa Maïga.

Les 8 sortants

Ousmane Koné ; Mme Oumou Bah ; Sambel Bana Diallo ; Dr Marie Madelaine Togo ; Dr Kénékouo Barthélémy Togo ; Me Mountaga Tall ; Mahamane Baby et Kassoum Dénon.

Les 11 entrants: Tiénan Coulibaly (Ministre de la Défense et des Anciens Combattants) ; Tiéman Hubert Coulibaly (Ministre de l’Administration territoriale) ; Me Baber Gano (Ministre des Transports) ; Me Kassoum Tapo (Ministre des Droits de l’Homme et de la Réforme de l’Etat) ; Alhassane Ag Hamed Moussa (Ministre de la Décentralisation et de la Fiscalité locale) ; Ly Taher Dravé (Ministre de l’Elevage et de la Pêche) ; Arouna Modibo Touré (Ministre de l’Economie numérique et de la Communication) ; Maouloud Ben Kattra (Ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle) ; Pr Samba Sow ( Ministre de la Santé et de l’Hygiène publique) ; Adama Tiémoko Diarra (Ministre de l’Aménagement du Territoire et de la Population) ; Mme Traoré Oumou Touré (Ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille).

Les 24 reconduits

Général de Brigade Salif Traoré ( Ministre de la Sécurité et de la Protection civile) ; Abdoulaye Diop (Ministre des Affaires Etrangères te de la Coopération internationale) ; Me Mamadou Ismaël Konaté (Ministre de la Justice Garde des Sceaux) ; Dr Boubou Cissé (Ministre de l’Economie et des Finances) ; Tiémoko Sangaré (Ministre des Mines) ; Hamadoun Konaté (Ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire) ; Mohamed Ag Erlaf (Ministre de l’Education nationale) ; Assétou Founè Samaké Migan (Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique) ; Mohamed El Moctar (Ministre de la Réconciliation nationale) ; Dr Abdramane Sylla (Ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration africaine) ; Konimba Sidibé (Ministre de la Promotion de l’Investissement et du Secteur privé) ; Mohamed Aly Bathily (Ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et des Affaires foncières) ; Nango Dembélé (Ministre de l’Agriculture) ; Traoré Seynabou Diop (Ministre de l’Equipement et du Désenclavement) ; Mohamed Aly Ag Ibrahim (Ministre du Développement industriel) ; Mme Diarra Racky Talla (Ministre du Travail et de la Fonction publique, chargée des Relations avec les institutions) ; Abdel Karim Konaté (Ministre du Commerce, Porte-parole du Gouvernement) ; Malick Alhousseïni (Ministre de l’Energie et de l’Eau) ; Kéïta Aïda M’Bo (Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable) ; Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo (Ministre de la Culture) ; Nina Walet Intallou (Ministre de l’Artisanat et du Tourisme) ; Housseïni Amion Guindo (Ministre des Sports) ; Thierno Amadou Oumar Hass Diallo (Ministre des Affaires religieuses et du Culte) ; Amadou Koïta (Ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne).

Nos observations

Les grèves des secteurs de la Santé et de l’Education ont eue raison des Ministres Dr Marie Madelaine Togo et Kénékouo Barthelemy Togo. La perte de la ville de Sikasso lors des communales dernière par Ousmane Koné au profit de l’ADEMA semble expliquer le départ de ce proche d’IBK. Oumou Bah de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille en tant que Présidente des femmes du parti doit en cette veille de la présidentielle descendre sur le terrain pour sonner la mobilisation. Sambel Bana Diallo, nommé au Gouvernement au nom de la plate-forme et non du son parti APR comme beaucoup le pensent, n’a jamais su influer sur les positions prises par la plate-forme souvent contre le Gouvernement. Dépossédé, dans un premier temps de son poste de Construction citoyenne, Mahamane Baby, est finalement éjecté du Gouvernement. Son cas peut également s’expliquer par la perte de la circonscription électorale de Goundam à l’issue des dernières municipales au profit de Mme Oumou Sall Seck.

L’entrée de Maouloud Ben Kattra s’explique par le refus de son syndicat, le SNEC, de participer au mouvement de grève de l’Enseignement supérieur. La grande communication autour du jeune DG du PMU Mali, Arouna Modibo Touré, a fini par faire de lui le Ministre de la Communication. Si le retour de Tiénan Coulibaly est plus de l’ordre de la nécessité, celui de Tiéman Hubert est plutôt politique pour ne pas dire du favoritisme pour ne pas dire crument du népotisme pur et simple.

Si des Ministres comme Me Ismaël Konaté sont délestés de certaines charges pour faire de la place à d’autres, certains autres comme Abdel Kader Konaté dit «Ampé» et Mohamed Aly Bathily ont pris du poids en se renforçant. Porte parole du Gouvernement pour le premier et l’Habitat en plus pour le second. Nous y reviendrons !

Mohamed Dagnoko : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

LE M5-RFP FOURBIT SES ARMES : est-ce la fin de la trêve et le début de la nouvelle bataille?

Les leaders du Mouvement du 5 juin Rassemblement des forces Patriotiques étaient en réunion le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils