mercredi 1 décembre 2021
Accueil | Art & Culture | Café Littéraire et des Arts: Acte Sept présente “Les Rites agraires’’ et “LesKorɛdugaw’’ en milieu Sénoufo  

Café Littéraire et des Arts: Acte Sept présente “Les Rites agraires’’ et “LesKorɛdugaw’’ en milieu Sénoufo  

L’association culturelle Acte Sept, à travers le Café littéraire et des Arts, a présenté deux ouvrages produits par le centre culturel Sénoufo de Sikasso à la presse. Il s’agit des livres : “Les Rites agraires’’ et “LesKorɛdugaw ’’.  Ces deux ouvrages retracent  l’héritage ancestral, mais surtout la richesse culturelle en milieu Sénoufou.  

Les deux ouvrages de la collection « Wu Nire » qui signifie « Nos Racines » sont issus du Centre de Recherches pour la Sauvegarde et la Promotion de la Culture Sénoufo (CRSPCS), qui est la continuité de l’œuvre du Père Emilio Escudero, un homme du monde de la culture qui a consacré presque 50 ans de sa vie au peuple sénoufo. La recherche a été effectuée par Édouard Coulibaly, Yaya E. Bamba et Bruno Sennyondo.    

En effet, le premier ouvrage intitulé “Rites agraires en milieu Sénoufo’’ partage les résultats des recherches sur les rites agraires en milieu sénoufo, y compris le Ciwara. Le domaine agricole de la société traditionnelle sénoufo regorge de pratiques rituelles, dont les valeurs sont inestimables. Ce sont des « pratiques cycliques » qui reposent sur un savoir commun, des conventions, des codes ou des mots de passe qui se cristallisent dans le sacré. Ils constituent une unité de stockage d’informations qui devraient être transmises de génération en génération. Malheureusement, les chercheurs remarquent avec consternation que la modernisation galopante entraîne de profondes mutations préjudiciables. Nous pensons que l’on peut trouver dans ces pratiques ancestrales des astuces qui permettraient de découvrir des valeurs cardinales pour un développement durable et plus écologique. En clair, cet ouvrage souligne la nécessité de contrôler non seulement ce que nous consommons, mais aussi ce que nous produisons. Les rites agraires déterminent le savoir-faire sénoufo sur l’agriculture, les saisons, mais aussi pour ce qui est de la maîtrise de la nature.  

Le second issu de la même collection est présenté au public “Les Korɛdugaw’’ sénoufo. L’objectif est de faire connaître les Korɛdugaw appelés aussi les Mwpubi » en langue sénoufo dans la région de Sikasso. La publication de cet ouvrage vise à apporter la contribution pour la sauvegarde du patrimoine culturel, qui est une préoccupation du ministère de la Culture du Mali. Ce ministère a fait inscrire les Korɛdugaw par l’UNESCO sur la liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente.   

Ce livre propose deux parties qui aident à découvrir et comprendre l’univers des Mpwubi. La première partie traite de plusieurs thèmes pertinents concernant l’initiation à la philosophie et la sagesse; leur rôle dans la société, en particulier leur capacité à être des acteurs de paix.   

La deuxième partie comporte 24 chants des Mwpubi transcrits en sénoufo et traduits en français. Ces chants enregistrés dans les villages de Tamba, Wahakoro et Nebadugu, font partie du répertoire des enquêtes menées par le Père Emilio Escudero et son équipe depuis 2002.   

Selon les chercheurs, les Korɛdugaw sont d’une importance et d’une richesse inestimables. Face à la situation actuelle du pays, il est important, selon eux, que chacun se dise qu’il est Korɛdugaw, c’est-à-dire un médiateur. En réalité, les haillons  que le Korɛdugaw porte lui permettent de jouer au “régulateur pour désamorcer les tensions sociales’’. Ainsi, il est animateur, médiateur et guérisseur.  

Kevin KADOASSO  LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Mali-RAP : Faïza interpellé juste après les excuses de Tal B     

Avant-hier soir, le monde du Mali-rap et le label  de ‘’ Djagueleya Music’’ ont été surpris …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils