mardi 25 juin 2024
Accueil | Société | Brouille entre le PM Boubou Cissé et la milice Dan An Ambassagou: Les checkpoints levés et l’armée déployée au centre hier

Brouille entre le PM Boubou Cissé et la milice Dan An Ambassagou: Les checkpoints levés et l’armée déployée au centre hier

Suite à la déclaration de Dan An Ambassagou sur l’ultimatum donné par le Premier ministre, les dispositions sont prises, et cela satisfait presque les deux parties. Hier en fin d’après-midi, le gouverneur de la région a annoncé à travers un communiqué, que les checkpoints ont été dégagés suivis d’un déploiement immédiat des FAMa.

 

« Le Gouverneur de la Région de Mopti informe l’opinion publique régionale et nationale que conformément aux instructions du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, il a été procédé ce jour 26 février 2020 à la levée de tous les Cheickpoints installés çà et là dans le pays Dogon notamment sur la RN 15 et cela sans aucun incident grâce à la collaboration bienveillante des populations concernées sans distinction et l’intervention de nos forces armées appuyées par la MINUSMA. Aussi les forces seront désormais présentes sur le terrain pour assurer la sécurité de nos populations et de leurs biens conformément à leur mission et aux instructions des plus hautes autorités.

Le Gouverneur de la Région de Mopti tient à remercier et à saluer les populations sans aucune distinction pour leur disponibilité et leur coopération. Le Gouverneur reste persuader que c’est ensemble que nous arriverons à bout de l’insécurité qui compromet gravement tous les efforts du Gouvernement pour le retour de la paix et le développement notre région », a communiqué le gouverneur de la région, le Général de Brigade Abdoulaye CISSE.

Suite à la décision de démanteler les checkpoints, les associations des jeunes du pays dogon ont réagi exigeant la démission du PM Boubou Cissé. Ils sont allés jusqu’à appeler à la désobéissance civile.

Pour eux, il est inacceptable de dégager sans la présence des FAMa pour sécuriser la population.

« Nous n’enlèverons pas les Checkpoints si les FAMas ne viennent pas sécuriser le centre du Mali », ce fut la condition finale posée par le mouvement d’autodéfense de Dana Ambassagou.

Cette annonce met fin à la guéguerre entre la population du centre et Boubou Cissé. Avec le démantèlement des checkpoints et le déploiement des soldats, le centre et particulièrement la route RN 15 peut retrouver sa sécurité. Mais l’autre question est de savoir si les différentes milices qui opèrent à ciel ouvert au centre seraient elles désarmées dans les prochains jours.

Komi

Djibril Coulibaly

Voir aussi

TRANSPORTS PUBLICS AU MALI: De nouvelles mesures adoptées pour faire face à la recrudescence des accidents de la circulation routière

  Le ministre des Transports et des Infrastructures et son homologue de la Sécurité et …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils