mercredi 7 décembre 2022
Accueil | Oeil du combattant | BAMAKO: Boubacar s’est noyé dans le Niger  

BAMAKO: Boubacar s’est noyé dans le Niger  

 

 

Boubacar Diakité, un habitant de Banconi, mécanicien à son État, marié et père de 4 enfants, s’est noyé dans le fleuve Niger au niveau du 3e pont de Bamako.  

 Le suicide continue de prendre position dans nos sociétés.  On enregistre, une fois de plus, un autre cas à Bamako, plus précisément au niveau du 3e pont de Bamako. M. Boubacar Diakité, marié et père de 4 enfants, résidant à Banconi Djanguinebougou, de profession mécanicienne à la zone industrielle s’est noyé dans le Niger, le dimanche 10 avril 2022, aux environs de 16 heures.

Les hommes du Compol Niambélé du 16e arrondissements accompagnés des sapeurs-pompiers ont mené des recherches en vain. Au moment où nous mettons l’information sous presse, son corps était toujours introuvable. Le suicide reste une décision fatale pour certains. La plupart des cas seraient dus à la situation. L’homme a tous les moyens de se donner la mort pour échapper au sort malheureux.

Pour rappel, Djontèsin Dembélé s’est donné à la mort par pendaison. Il a été découvert par les enfants qui étaient à la recherche de bois. Selon les premières informations relayées, les raisons qui l’ont poussé à commettre cet acte ne restent floues. À Sikoroni aussi en commune I du district de Bamako, un jeune homme d’une trentaine d’années a été retrouvé mort par pendaison dans la cour d’un jardin d’enfants. À travers les investigations, il s’est avéré que le défunt était un marabout qui avait quitté son village pour séjourner chez le gardien du jardin d’enfants pendant deux semaines.

À Bafoulabé dans la région de Kayes, une jeune fille d’à peine 15 ans s’est suicidée pour échapper à un mariage forcé à Yilimalo, un hameau de culture dans la commune de Koundian. À Banankabougou également, en commune 6 du district de Bamako, une jeune fille s’est suicidée par amour. Sa maman l’empêchait de rencontrer son petit ami. Il y a également d’autres cas.

Ainsi le suicide se développe en Afrique, particulièrement au Mali. Beaucoup de personnes se sont, pour différentes raisons, suicidées en se jetant du haut du troisième pont de Bamako. Certains se suicident en se tirant une balle ou en avalant des produits et d’autres moyens. Cette pratique auparavant était fréquente en Europe, mais actuellement elle prend de l’ampleur en Afrique. Ces dernières années, pour des raisons d’amour, la perte de fortune, le désespoir et d’autres causes, beaucoup de personnes ont trouvé la mort comme solution. Pour l’instant, nous ignorons la raison pour laquelle M. Diakité s’est tué. Des investigations sont en cours.  

Lassana SOW   LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

CAMBRIOLAGE AU CAP DE BAFOULABE: 80.000 F CFA emportés par les voleurs !

    Un cambriolage a eu lieu au Cap de Bafoulabé, région de Kayes. Ce,  en …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils