vendredi 3 décembre 2021
Accueil | Oeil du combattant | Baccalauréat 2016 : La génération an t’a y’an bobara ye voit l’échec

Baccalauréat 2016 : La génération an t’a y’an bobara ye voit l’échec

Les résultats du baccalauréat malien sont tombés comme un coup de massue sur la tête de la nouvelle génération. Le taux est plus que effrayant et décevant puisqu’il s’élève  cette année  à 24,28% contre 19,99% en 2015. Cela n’est point surprenant pour qui connait le peu d’intérêt suscité par les enfants pour l’éducation. Rien à dire, les enfants sont plutôt tentés vers autres choses que les études. La génération facebook et de An t’an yan bobara ye autrement nos fesses nous appartiennent à la phobie des études. Le constat est amer dans nos écoles aussi publiques que privées. En plein cours, ce sont des enfants qui naviguent sur la toile rien que pour du plaisir. Alors si vos fesses vous appartiennent, ce n’est pas surprenant aussi que les stylos aussi appartiennent aux professeurs. A bon entendeur !

B.S LA SIRENE

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Atteinte aux biens publics: Le maire de la Commune Rurale de Baguinéda-camp et ses complices écopent 5 ans de prison ferme !

  Lors de sa dernière audience de la semaine, celle du  vendredi 19 novembre, la …

Laisser un commentaire

error: Contenu est protégé !!
Aller à la barre d’outils