mardi 22 juin 2021
Accueil | Société | Axe Bamako-Paris réchauffe : le Président Bah N’Daw chez Emmanuel Macron

Axe Bamako-Paris réchauffe : le Président Bah N’Daw chez Emmanuel Macron

Le président de la transition Monsieur Bah N’Daw se rend ce mardi 26 janvier 2021 en France pour une visite de travail. L’information a été donnée par Koulouba à travers un communiqué lundi 25 janvier 2021.

Après un tour dans la sous-région ouest-africaine pour échanger avec certains présidents, le Président de la Transition, M. Bah N’Daw effectuera une visite de travail ce mardi 26 janvier 2021 en France à l’invitation du Président de la République française, M. Emmanuel Macron, annonce le communiqué.

Selon toujours ledit communiqué, l’objet de cette visite est relatif à “examen de la coopération franco-malienne et échanges sur le Sommet du G5 Sahel prévu à Ndjamena au Tchad en février prochain’’, selon la cellule de Communication et des Relations publiques de la Présidence.

Cette visite se fait dans un contexte particulier où, le Mali traverse une situation très difficile. Car, la situation économique du pays ajoutée à la COVID-19, qui sévit, il est difficile pour les nouvelles autorités de relancer véritablement le chantier de la refondation du Mali.

L’autre point le plus saillant reste la dernière manifestation antifrançaise annulée par les autorités le 20 janvier passé, date anniversaire de l’armée. Les deux personnalités passeront en revue certainement les sujets qui ont meublé l’actualité malienne et française ces derniers jours. Notamment le dialogue avec les terroristes, mais surtout la présence militaire française au Mali entre autres.

Certains observateurs estiment d’ores et déjà que cette visite sera l’occasion pour la France de faire pression sur les nouvelles autorités afin de renouveler les accords de défense et  celle de la présence militaire sur le sol malien. Mais l’opération de charme consiste pour la France de faire une lecture de l’état d’esprit des autorités maliennes pour préparer les arguments solides pour le sommet de N’Djamena au Tchad.

Bourama Kéïta

Malick Diancoumba

Voir aussi

Liberté provisoire accordée à Rasta: Moins virulent à sa sortie du MCA après un mois de détention !

Par une lettre publiée sur les réseaux sociaux, M. Youssouf Bathily dit Rasta demande pardon …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils