mercredi 28 septembre 2022
Accueil | Société | AXE BAMAKO-CONAKRY: Plus de 200 camions en provenance de la Guinée attendus au Mali  

AXE BAMAKO-CONAKRY: Plus de 200 camions en provenance de la Guinée attendus au Mali  

Suite à une visite de terrain du DG, la douane malienne affirme l’arrivée à Bamako de plus de 200 camions provenant de Conakry sans embûche.  Cette visite intervient après une rencontre bilatérale entre les administrations douanières du Mali et de la Guinée pour renforcer les activités sur le tronçon Guinée-Mali.  

Dans une courte vidéo de 2mn et quelques secondes, interrogé par la presse, le directeur général de la douane, Gal Amadou Konaté explique qu’il s’agit de faire en sorte que l’axe Conakry-Bamako, le port de Conakry, le plus proche du Mali devienne un bonheur pour toute administration douanière. 

Pour le côté des opérateurs économiques, le gabelou en chef note qu’ils sont hésitants, pendant la rencontre bilatérale. « Nous avons fait en sorte qu’ils soient avec nous. Nous avons organisé des conférences de presse cela pour mettre à l’aise les opérateurs et les rassurer. Et aujourd’hui, rien n’empêche que les opérateurs basculent sur le tronçon Conakry-Bamako. Nous sommes en train de travailler pour toutes les mesures de facilitation. Imaginez-vous sur le port de Conakry, à la sortie du territoire guinéen, il y a trois postes de contrôle sur le territoire malien. Donc au-delà de tout ça, les instructions sont en train d’être données au niveau de tous les bureaux pour que les opérations puissent être allées très rapidement et au-delà, nous sommes en train de travailler d’ici au mois de juin pour l’interconnexion de deux systèmes de ce qui va encore accélérer les procédures et avant le mois de juin. Nous sommes en train de travailler pour que le port du Mali soit représenté au port de Conakry. Donc toute chose sur lequel nous sommes en train de travailler pour vraiment rentabiliser et mieux exploiter ce port. C’est vraiment pour qu’on sorte des hésitations. Les habitudes, c’était à Abidjan avant qu’on bascule sur Dakar, mais il faut être pragmatique. Aujourd’hui, nous sommes convaincus, et les opérateurs doivent nous suivre que la Guinée les suit », a indiqué le DG Konaté. 

Faut-il rappeler qu’avant cette visite de terrain du directeur général de la douane, une rencontre bilatérale s’est tenue entre les administrations douanières du Mali et de la Guinée. 

Pour lui, la rencontre, troisième du genre, se tient dans un contexte caractérisé par la volonté commune affichée par les peuples malien et guinéen de s’affranchir de la mauvaise gouvernance, contexte particulièrement difficile pour le Mali suite aux sanctions injustement infligées par les instances de la CEDEAO. 

Ce cadre d’échanges se tient suite aux pertinentes instructions que vous avez bien voulu donner à la direction générale des douanes du Mali, d’entamer, dans les plus brefs délais, des discussions avec son homologue de la République sœur de Guinée afin de renforcer l’axe Conakry-Bamako par l’affermissement de la coopération douanière et l’utilisation dans les meilleures conditions du corridor naturel de Conakry, dit-il.

Il a ajouté que l’objectif principal de la présente rencontre est de corriger cette insuffisance pour être en phase avec la volonté affichée des plus hautes autorités des deux pays à savoir la redynamisation de la coopération bilatérale. 

Ainsi, soulignons que les efforts sont en train d’être déployés pour faire de ce tronçon une priorité pour l’opération douanière de la Guinée et le Mali. Après la rencontre, une visite de terrain a été faite par le DG.

Lassana SOW  LE COMBAT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

RÉSEAUX SOCIAUX:  Les progrès technologiques ont rendu le monde malléable à volonté par des puissances occultes

  Notre dossier publié sur les réseaux sociaux, il y a deux semaines (Le matin …

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils